Jean-Louis Vey

Jean-Louis Vey

Jean Louis Vey est né en 1949 à Saint-Étienne. Il a été durant plus de trente ans Directeur de MJC (Maisons des Jeunes et de la Culture), à Chaumont en Champagne, puis à Annonay en Ardèche. Dans le cadre de cette activité, il s’est beaucoup occupé de cinéma, en particulier, en dirigeant pendant 24 ans le Festival International du Premier Film d’Annonay qu’il a créé en 1984.

en savoir plus...

Films de Jean-Louis Vey

Il était une fois le parchemin…
Dans ce film nous suivons les étapes de fabrication du parchemin

Il était une fois le parchemin…

Frédéric Dumas a repris l’activité familiale en perpétuant les savoirs-faire traditionnels et il voue une passion communicative à ce métier et aux objets dans la fabrication desquels entre le parchemin.
Dans ce film nous suivons les étapes de fabrication du parchemin et nous croisons des artistes qui l’utilisent dans leur activité...

Gérard Morel
Gérard Morel a débuté sa carrière dans les années 70 en créant sa troupe, dès sa sortie du lycée, le Théâtre de la Chenille, à Tournon-sur-Rhône.

Gérard Morel

Gérard Morel a débuté sa carrière dans les années 70 en créant sa troupe, dès sa sortie du lycée, le Théâtre de la Chenille, à Tournon-sur-Rhône.
Par la suite, il fut comédien dans des spectacles dirigés par de grands metteurs en scène. À la fin des années 90, il se lance dans la chanson avec une première création GÉRARD MOREL & les Garçons qui l’Accompagnent qui sera suivie de plusieurs spectacles de chansons tournés avec succès sur les scènes françaises.

Femmes de l'eau
Dans la plupart des cas, la batellerie artisanale s'exerce dans le cadre d'une entreprise familiale. Les femmes y ont une place particulière...

Femmes de l'eau

Dans la plupart des cas, la batellerie artisanale s'exerce dans le cadre d'une entreprise familiale. Pour les bateliers, le bateau est, à la fois, leur lieu de travail, leur maison et leur cadre de vie permanent. Tout en gérant, leur "maison", les femmes participent activement au travail du bateau. 14 femmes batelières témoignent de leur vie avec ses bonheurs et ses difficultés.

De fil en aiguille
Très jeune, Camille Bally se passionne pour le vêtement. Dès ses premiers stages, lorsqu’elle est encore au collège, elle sait qu’elle sera créatrice de mode.

De fil en aiguille

Très jeune, Camille Bally se passionne pour le vêtement. Dès ses premiers stages, lorsqu’elle est encore au collège, elle sait qu’elle sera créatrice de mode. Après de brillantes études professionnelles, elle entre chez Jean Paul Gaultier à Paris où elle reste près de dix ans, acquérant une très grande maîtrise de son métier.

Du bois dont on fait les mots
Claudine Bally préfère choisir un métier manuel et elle entreprend une formation d’ébéniste...

Du bois dont on fait les mots

Claudine Bally n’a pas découvert sa passion professionnelle aussi vite que sa fille Camille. Elle préfère choisir un métier manuel et elle entreprend une formation d’ébéniste.
Depuis l’ouverture de son atelier, elle se passionne pour la restauration des meubles anciens qui n’a plus aucun secret pour elle. Cependant ce goût du travail manuel ne lui a pas fait oublier l’amour des mots et des livres ainsi que la passion de l’écriture.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales