Tito et moi (110 mn)

Zoran est un gosse très gourmand et plutôt rondelet. Ses occupations, en 1954, se partagent entre son amour pour une orpheline de guerre et sa passion pour Tito. Il va être amené à participer à « La marche des enfants au pays natal de Tito » qui se terminera par une réception chez le dictateur.
Zoran commence à mûrir, voit son illusion amoureuse pour Jasna se dissiper et comprend qu'il préfère les gâteaux à Tito.
Acteurs : Vojislav Brajovic, Danilo Stojkovic, Dragan Nikolic, Gordana Gadžic, Olivera Markovic
Festival de San Sebastian 1992 : Meilleur réalisateur, Meilleur jeune acteur
Un film qui sort de l’ordinaire : signé par un des meilleurs cinéastes de l’ex-Yougoslavie, le serbe Goran Markovic, il a été tourné en pleine guerre serbo-croate. On pourrait alors penser qu’il s’agit d’un horrible drame. Mais non.
« Un petit chef d’oeuvre d’espièglerie et d’ironie mordante. »  Le Figaro

Version originale serbo croate, française - Sous-titres français, anglais

Location 72h (VOD): 3,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 18,00 € Jaq_tito_et_moi_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Mais où et donc Ornicar
Ils ont 30 ans et encore des amours, des rêves et des passions.

Mais où et donc Ornicar

Ils ont 30 ans. Aujourd’hui ils ont des enfants, des appartements, des métiers, des voitures et encore des amours, des rêves et des passions. Au hasard des feux de la ville, ils vont se croiser et se décroiser sous le regard attentif et interrogateur de leurs enfants.

Survivre à sa vie
Eugene vit une double vie, partagée entre le monde réel et les moments rêvés.

Survivre à sa vie

Eugene vit une double vie, partagée entre le monde réel et les moments rêvés. Un jour, il se rend chez un psychanalyste qui entreprend l’interpretation de ses rêves et lève le voile sur son enfance d’orphelin...

Otesánek
Karel Horák et Božena Horáková ne peuvent pas avoir d'enfants pour des raisons médicales.

Otesánek

Karel Horák et Božena Horáková ne peuvent pas avoir d'enfants pour des raisons médicales. Dans la maison qu'il vient d'acheter, Karel trouve une souche ressemblant à un bébé. Il la montre à Božena qui commence à traiter le morceau de bois comme un enfant et lui donne le nom d'Otík.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales