Hd

Le Casino des Chauvins (52 mn)

Dans le Haut-Jura, une vieille ferme recèle un drôle de bistrot dont l'existence de l'extérieur est tout à fait improbable.
Depuis plus de soixante ans, le "Casino des Chauvins" accueille 7 jours sur 7, 365 jours par an, une clientèle des plus hétéroclite. Tous les âges, toutes les classes sociales se mélangent ici joyeusement, certains de trouver de la bonne humeur et du temps perdu, dans cette chapelle du kir et de l'apéritif anisé.
Le "casino" c'est surtout son propriétaire, "P'tit Louis", 75 hivers et une langue bien pendue, capable de déployer un redoutable art de la conversation sur des thèmes aussi variés que la politique, la mécanique, la religion ou les femmes. Car "P'tit Louis" aime les femmes, et ce célibataire endurci se fait un devoir de courtiser à sa manière toutes celles qui pénètrent dans son antre...

Location 72h (VOD): 3,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 15,00 € Jaq_le_casino_des_chauvins_ok_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Comme chacun sait
TOUS LES SAVOIRS ONT DU POUVOIR… Les réseaux d’échanges réciproques de savoirs

Comme chacun sait

Film en précommande : sortie le 26 septembre 2016
Créés au début des années 70 par Claire Héber-Suffrin, alors jeune institutrice à Orly, les Réseaux d’Échanges Réciproques de Savoir sont fondés sur un principe de réciprocité ouverte, où chacun vient offrir ce qu’il sait et découvrir ce qui l’intéresse, gratuitement. 

La sociologie est un sport de combat
Pendant trois ans, Pierre Carles a suivi Pierre Bourdieu au travail, attelé à son quotidien, sous toutes ces facettes.

La sociologie est un sport de combat

Pendant trois ans, Pierre Carles a suivi Pierre Bourdieu au travail, attelé à son quotidien, sous toutes ces facettes. En s’immisçant dans son bureau, ses salles de cours au Collège de France, lors de manifestations de rues, ce film révèle la pensée de Bourdieu en train de se dire en mouvement. 

Pour une poignée de gros sel
Au début de 1975, on assiste de toute part en France à la volonté délibérée de créer un climat de peur et de violence.

Pour une poignée de gros sel

Au début de 1975, on assiste de toute part en France à la volonté délibérée de créer un climat de peur et de violence. Même un maire de tendance socialiste crée une milice et déclare : "Les jeunes, il faudrait les enfermer dans des camps de travaux forcés".

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales