Andy Warhol’s Factory people: getting through the day (52 mn)

épisode 3/3

Les années 67–68 : Après le suc­cès du début des années 60, la Fac­tory doit faire face à de nom­breux con­flits. Entre ses mem­bres, entre les super­stars… Andy Warhol paie mal et rarement… jusqu’à ce que Valerie Solanas lui tire dessus et obti­enne son quart d’heure de célébrité. Les quelques sur­vivants de cette époque témoignent. Ils sont pho­tographes, dra­maturges, comé­di­ens, comé­di­ennes, cinéastes, écrivains, artistes, restau­ra­teurs… Tous ont par­ticipé de près ou de loin à cette immense aven­ture créa­tive. A tra­vers le témoignage de ces hommes et de ces femmes, on com­prend mieux le proces­sus, ou l’absence de proces­sus créatif de Warhol, mais aussi ce qui va causer la perte de la Factory.
langues : anglais, français

Location 72h (VOD): 3,50 € Gift Louer le film
Le DVD : 14,00 € Andywarholsfactopeople_3_jaq_small Article provisoirement indisponible
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Raymond Hains
Rencontre avec Raymond Hains qui se déroule à la Fondation Serralven au Portugal, où l’artiste doit réaliser un accrochage.

Raymond Hains

Écrit à la première personne, le film de Cécile Déroudille s’appuie sur sa rencontre avec Raymond Hains et se déroule à la Fondation Serralven au Portugal, où l’artiste doit réaliser un accrochage.

Jérôme Bosch, le diable aux ailes d’'ange
Jérôme Bosch est certainement le peintre le plus fascinant de la Renaissance flamande.

Jérôme Bosch, le diable aux ailes d’'ange

Jérôme Bosch est certainement le peintre le plus fascinant de la Renaissance flamande. Mais on sait peu de choses sur ce précurseur surréaliste dont les tableaux foisonnent de créatures démoniaques ou angéliques qui interagissent avec des plantes et des animaux fantastiques ou réalistes.

La revanche de Vermeer
En marge de l'exposition que lui consacre le Louvre, enquête sur l'une des figures les plus mystérieuses et les plus célébrées de l'histoire de la peinture.

La revanche de Vermeer

On ne connaît de Johannes Vermeer (1632-1675) que trente-sept toiles, qui suscitent à travers le monde une ferveur sans égale. Mais des pans entiers de sa vie demeurent dans l’ombre. Si on le surnomme « le sphinx de Delft », c'est aussi parce qu'après sa mort soudaine, à 43 ans, son nom fut oublié pendant trois siècles avant de revenir en pleine lumière.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales