Natale, routier syndicaliste (58 mn)

Natale est routier depuis 30 ans et a autant d'années de syndicalisme derrière lui. Il dirige la branche des transporteurs de l'Union locale de FO de Tourcoing. Il gère les problèmes des uns et des autres, rassemble du monde pour la prochaine grève, organise, gueule, s'emballe. Et, sur le barrage routier qu'il supervise, il motive ses troupes, même les nuits où certains n'y croient plus. Ce qui donne à Natale la force de continuer, c'est de savoir que dans deux ans, pour lui, c'est la retraite. C'est alors à plein temps qu'il continuera son combat pour les autres. Pour Natale, le syndicalisme est un humanisme. Quand il est sur la route au volant de son camion, il parle, du métier, du paysage, de la vie.
Et , du papier aux haricots, de la ferraille aux pièces automobiles, Natale charge et décharge la marchandise, accroche et décroche les remorques, sans fin, à l'image de la lutte.

Le DVD : 14,00 € Nataleroutiersyndic_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Dialogues de fond
La grande histoire du bassin houiller Lorrain et des mineurs est indissociable des luttes sociales qu’ils ont traversé tous ensemble.

Dialogues de fond

La grande histoire du bassin houiller Lorrain et des mineurs est indissociable des luttes sociales qu’ils ont traversé tous ensemble. C’est cette unité et cette solidarité dans le combat que ce film raconte : une aventure syndicale unique et exemplaire, une immense épopée collective à raconter et à offrir aux générations futures… 

La Vie en vrai
Marine, Olivier et Thomas, trois cuistots tout juste sortis d’un lycée hôtelier, se lancent dans la « vie en vrai ».

La Vie en vrai

Marine, Olivier et Thomas, trois cuistots tout juste sortis d’un lycée hôtelier, se lancent dans la « vie en vrai ». Dans leurs premiers pas de jeunes adultes, ils se confrontent au monde du travail, à leur désir d’indépendance, et mettent à l’épreuve leur amitié face à leurs projets d’avenir.

Attention Danger Travail
Peut-on considérer la question du travail sous l’angle du refus sans provoquer d’emblée la réprobation générale ?

Attention Danger Travail

Peut-on considérer la question du travail sous l’angle du refus sans provoquer d’emblée la réprobation générale ? Est-il possible d’aborder le thème du chômage sans le présenter sous le signe exclusif de la tragédie, mais en y décelant au contraire un des moyens d’échapper aux griffes de l’exploitation.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales