Madame l'eau (172 mn)

Après Jaguar (1967), Petit à petit (1970) et Cocorico, Monsieur Poulet ! (1974), quel plaisir de retrouver ce trio de philosophes faussement candides et d’anthropologues farceurs, plus que jamais cousins africains de Bibi Fricotin. Avec Jean Rouch, ils ont fini par former une unité insécable, un véritable corps commun : « Dalarouta » comme ils se nomment, petite enseigne artisanale et libertaire de cinéma nomade où il suffit d’allumer la mèche pour que la réalité dérive aussitôt du côté de la fable et de l’enchantement. Au festival de Berlin, Madame l’eau reçut le grand prix international de la paix avec la mention suivante : « un des seuls films sur le développement où l’on considère qu’une des conditions du développement est l’humour ». On ne peut mieux dire.
Les films : Madame l’eau, de Jean Rouch (1992 - 102 minutes - couleur)
Rouch gang (La Bande de Rouch), de Steef Meyknecht, Dirk Nijland et Joost Verhey (1993 - 70 minutes - couleur et N&B)

Le DVD : 18,80 € Madameleau_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Homeland : Irak Année Zéro
<b><i>Homeland : Irak Année Zéro</i></b> du cinéaste irakien <b>Abbas Fahdel</b> est une fresque puissante qui nous plonge pendant de...

Homeland : Irak Année Zéro

Homeland : Irak Année Zéro du cinéaste irakien Abbas Fahdel est une fresque puissante qui nous plonge pendant deux ans dans le quotidien de sa famille peu avant la chute de Saddam Hussein, puis au lendemain de l’invasion américaine de 2003.

 L’Esquimaude a froid
Pianiste virtuose et célèbre, Laci abandonne définitivement sa carrière de musicien classique pour l'amour de Mari.

L’Esquimaude a froid

Disponible le 10 octobre
Pianiste virtuose et célèbre, Laci abandonne définitivement sa carrière de musicien classique pour l’amour de Mari, une jeune femme mariée à János, un sourd-muet. Marie parvient à con- vaincre Laci de fonder avec elle un groupe de musique.

Journal intime
Juli et ses grands parents adoptifs rentrent en Hongrie après un exil en Russie...

Journal intime

Disponible le 10 octobre
Juli et ses grands parents adoptifs rentrent en Hongrie après un exil en Russie. Magda, ancienne clandestine, est aujourd’hui bien placée dans le système. Solitaire, elle rêve d’une famille et tente d’adopter la jeune Juli, qui refuse son modèle d’éducation communiste.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales