Madame l'eau (172 mn)

Après Jaguar (1967), Petit à petit (1970) et Cocorico, Monsieur Poulet ! (1974), quel plaisir de retrouver ce trio de philosophes faussement candides et d’anthropologues farceurs, plus que jamais cousins africains de Bibi Fricotin. Avec Jean Rouch, ils ont fini par former une unité insécable, un véritable corps commun : « Dalarouta » comme ils se nomment, petite enseigne artisanale et libertaire de cinéma nomade où il suffit d’allumer la mèche pour que la réalité dérive aussitôt du côté de la fable et de l’enchantement. Au festival de Berlin, Madame l’eau reçut le grand prix international de la paix avec la mention suivante : « un des seuls films sur le développement où l’on considère qu’une des conditions du développement est l’humour ». On ne peut mieux dire.
Les films : Madame l’eau, de Jean Rouch (1992 - 102 minutes - couleur)
Rouch gang (La Bande de Rouch), de Steef Meyknecht, Dirk Nijland et Joost Verhey (1993 - 70 minutes - couleur et N&B)

Le DVD : 18,80 € Madameleau_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Le Décalogue
L’œuvre majeure de Krzysztof Kieslowski : 10 films pour la télévision inspirés des dix commandements de l’Ancien Testament.

Le Décalogue

En 1988, Krzysztof Kieslowski réalise 10 films pour la télévision inspirés des dix commandements de l’Ancien Testament. Dix épisodes de moins d’une heure montrent les habitants d’un immeuble de Varsovie confrontés à des choix moraux majeurs.

Tout s'accélère
Pourquoi nos sociétés recherchent-elles toujours plus de croissance ?

Tout s'accélère

Pourquoi nos sociétés recherchent-elles toujours plus de croissance ? À quel impératif obéit cette accélération alors même que des enfants de 10 ans mettent en évidence ses limites ? Gilles, un ancien trader devenu instituteur, s’interroge avec ses élèves de CM2 sur l’accélération vertigineuse de notre monde.

Il suffirait d'un miracle...
À Futuna, il n’y a pas de ressources naturelles mais il y a mieux !

Il suffirait d'un miracle...

À Futuna, il n’y a pas de ressources naturelles mais il y a mieux ! Une ressource surnaturelle, le Saint Patron de l’Océanie, Saint-Pierre Chanel dont on fêtait, le 28 avril 2016, le 175ème anniversaire du martyre. Et il y a les Futuniens, qui ont une foi à déplacer les montagnes…

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales