Laïcité, Inch'Allah ! (72mn + 70mn)

Tunisie, août 2010, sous le régime de Ben Ali et en pleine période de Ramadan, Nadia El Fani brave la censure et filme un plaidoyer pour un Etat Laïc, un appel à la modification de l'article 1 de la Constitution tunisienne qui déclare que l'Islam est la religion d'Etat. Decembre 2010, la Révolution tunisienne éclate, Nadia est toujours sur le terrain...
Tandis que le Monde Arabe aborde une phase de changement radical, la Tunisie, ayant insufflé le vent de révolte, est à nouveau le pays laboratoire quant à sa vision de la religion. Et si pour une fois, par la volonté du peuple, un pays musulman optait pour une constitution laïque ? Alors, les Tunisiens auraient vraiment fait « La Révolution ».
Bonus :
- Ouled Lenine, un documentaire (54 min) de Nadia El Fani : " J'avais dix ans et je peux dire que c'était le plus bel âge de ma vie...Dans la Tunisie indépendante de Bourguiba qui entrait pourtant déjà dans l'ère des désillusions, nous étions quelques-uns à partager le secret d'une appartenance : fils et filles de communistes...Chuuuuut... "
- Interview de Nadia El Fani par Univers Ciné (14 min), bande-annonce
"Un document utile à la compréhension du Printemps arabe" Le Monde
"Un témoignage bouillonnant de vie et d'audace" Télérama
Langue(s) : Français, Arabe - Sous-titres Français

Le DVD : 9,99 € Laiciteinchallah_jaq_small DVD provisoirement en rupture de stock

Sur le même thème

De Cézanne à Bonnard l’atelier du midi

De Cézanne à Bonnard l’atelier du midi

Au tournant du XXème siècle, les peintres eurent deux révélations majeures : la photographie et la lumière du midi. L’éclat des couleurs sous le soleil méditerranéen fascine les artistes tout en les mettant à l’épreuve. À tel point qu’Auguste Renoir, lui-même, dira que la palette des Impressionnistes ne répond plus.

Les jours heureux

Les jours heureux

Entre mai 1943 et mars 1944, seize hommes appartenant à tous les partis politiques, les syndicats et les mouvements de résistance vont changer durablement le visage de la France en rédigeant le programme du Conseil National de la Résistance intitulé : « Les jours heureux ». 

Paris au beau « temps des équipages »

Paris au beau « temps des équipages »

Il y a à peine plus d’un siècle Paris trépidait sous le sabot des chevaux. Des dizaines de milliers de percherons et de boulonnais, de cobs et de frisons en sillonnaient les rues, en encombraient les carrefours… Ce qu’ambitionne ce film, c’est d’en restituer le panorama instantané.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales