La Grammaire intérieure (110 mn)

Un quartier de Jérusalem au début des années 60. Aharon Kleinfeld est un garçon de onze ans, à l’imagination débordante et dont l’esprit aspire au raffinement et à l’art. A l’aube de l’adolescence, par crainte peut-être de devenir comme ses parents, un couple sans affection ni amour, Aharon décide d’arrêter de grandir. Il entreprend alors un voyage intérieur qui l’éloigne chaque jour un peu plus du monde adulte.
Avec : Roee Elsberg, Orly Zilbershatz, Yehuda Almagor, Yael Sgersk, Rivka Gur, Evelyn Kaplun
D'après le best-seller de David Grossman, Le Livre de la grammaire intérieure.

GRAND PRIX FESTIVAL DU FILM DE JERUSALEM 2010
GRAND PRIX FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE TOKYO 2010
" Ce joli film rappelle que grandir, c'est construire son propre monde " Télérama
" Attachant " Figaroscope
" De toute beauté " Studio Ciné Live
" Un très grand film " Avoir-alire.com
Langue(s) : Hébreu - Sous-titres Français

Le DVD : 4,90 € Lagrammaireinterieure_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Street Scene
Au coeur des buildings de Manhattan, King Vidor nous plonge dans la vie d’un quartier multiculturel de la ville.

Street Scene

Au coeur des buildings de Manhattan, King Vidor nous plonge dans la vie d’un quartier multiculturel de la ville. Adapté de la pièce d’Elmer Rice, lauréat du prix Pulitzer en 1929.

La Belle promise
Une histoire poignante de femmes du Moyen-Orient, pleine de joie, d’humour et d’émotion.

La Belle promise

En Palestine, trois soeurs issues de l’aristocratie chrétienne ont perdu leur terre et leur statut social après la guerre des Six Jours de 1967 avec Israël. Incapables de faire face à leur nouvelle réalité, elles s’isolent du reste du monde. L’arrivée de leur jeune nièce, Badia, ne tarde pas à bousculer leur routine...

Merci les jeunes !
A Quartier TV, Mathieu fait du cinéma avec les jeunes de la cité des Mines.

Merci les jeunes !

À Quartier TV, Mathieu fait du cinéma avec les jeunes de la cité des Mines. Il y a ceux qui kiffent leur quartier, ceux qui veulent changer de vie, et ceux qui veulent changer le monde. La vie associative n’est pas de tout repos et cette joyeuse bande ne va pas tarder à se déchirer.