Chambre de bonne (52 mn)

Quand je suis arrivée à Paris, j’ai vécu dans une cham­bre de bonne pen­dant plusieurs années. Je payais mes pro­prié­taires en heures de ménage. L’expérience de ces années de ser­vice et d’un espace vital intime réduit à quelques mètres car­rés a donné nais­sance à ce projet.
Je revis­ite avec ce film des moments de cette vie sous les toits et j’ouvre la porte sur cinq autres per­son­nes, qui vivent aujourd’hui dans des cham­bres de bonne éparpil­lées dans la grande ville.
Tout est là. Tout ce que je pos­sède se trouve dans cette cham­bre. Par­fois ce lieu se trans­forme en cab­ine de bateau. Quand je suis allongé sur le lit, ce qui est pra­tique­ment la seule chose à faire vu la petitesse de cet endroit, je vois le ciel, rien que le ciel, et j’imagine être sur un petit navire. Surtout quand le ciel se déchaîne, je trouve tout à fait fasci­nant de m’imaginer dans une cab­ine de bateau… et je pars en voyage.

Le DVD : 14,00 € Champagneenheritage_jaq_small Article provisoirement indisponible

Sur le même thème

Pourquoi nous détestent-ils ?
Ils sont acteurs, réalisateurs, humoristes, et se posent tous les trois la même question : Pourquoi nous détestent-ils ?

Pourquoi nous détestent-ils ?

Pourquoi nous détestent-ils ? est un documentaire réalisé et incarné par Amelle Chahbi, Alexandre Amiel et Lucien Jean-Baptiste. Chacun d’eux se concentre sur les relations qu’entretient la France avec l'une des composantes de sa population : les Musulmans, les Juifs et les Noirs.

L'amour existe
L’un des premiers courts métrages de Maurice Pialat.

L'amour existe

La banlieue parisienne filmée à la fin des années cinquante. Un regard poétique et politique de 19 minutes sur la périphérie, colère et nostalgie mêlées.

Il était une fois en France
Début des années 80, les banlieues lyonnaises s'enflamment.

Il était une fois en France

Début des années 80, les banlieues lyonnaises s'enflamment. Cristallisée par les événements des Minguettes (rodéos, affrontements entre jeunes et policiers...), la jeunesse issue de l'immigration fait une entrée fracassante sur le devant de la scène et devient un objet d'attention nationale.