Au bout du conte (1h47mn)

Il était une fois une jeune fille qui croyait au grand amour, aux signes, et au destin ; une femme qui rêvait d’être comédienne et désespérait d’y arriver un jour ; un jeune homme qui croyait en son talent de compositeur mais ne croyait pas beaucoup en lui. Il était une fois une petite fille qui croyait en Dieu. Il était une fois un homme qui ne croyait en rien jusqu’au jour où une voyante lui donna la date de sa mort et que, à son corps défendant, il se mit à y croire.
Ecrit par : Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri
Avec : Agnès Jaoui, Jean-pierre Bacri, Agathe Bonitzer, Nina Meurisse et Benjamin Biolay

" Au bout du conte penche du côté de la générosité et de la clémence. Les scénaristes ne croient bien sûr pas plus à la magie qu'à la religion, mais ici, ils en reconnaissent la nécessité. " Le Monde
" Film choral impeccablement rythmé. " Les Inrocks
" Une petite leçon de sagesse. " Télérama
Bonus : Débat avec Agnès Jaoui et Jean-pierre Bacri • 4 scènes coupées • 6 teasers
langue : français - sous-titres : sourds et malentendants

Le DVD : 19,60 € Auboutduconte_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Amours, délices et orgues
Une petite ville de province, son château, son collège et ses personnages burlesques ou gracieux qui défilent.

Amours, délices et orgues

Dans un internat de province, le proviseur du collège Saint-Amour, enseigne la passion du jazz à ses élèves. Scandalisé lorsqu'il apprend qu'un des pensionnaire s'est épris de sa fille, le comte de Coeur Joly fait un esclandre dans tout le village.

Clochards et cinéma: Rothchild
Peut-on vraiment s’appeler Rothchild et n’être qu’un malheureux clochard ?

Clochards et cinéma: Rothchild

Rothchild et Flip, deux clochards tirant parti du nom prestigieux du premier, deviennent des financiers influents. Sur le point d’être ruiné par une canaille, Rothchild simule un suicide. Panique en Bourse. Rothchild rachète à bas prix et ruine le groupe acharné à sa perte, puis reprend sa vie de clochard.

Clochards et cinéma : Coq en pâte
Une évocation truculente d'une époque où les clochards étaient encore vus de manière romanesque.

Clochards et cinéma : Coq en pâte

Une évocation truculente d'une époque idyllique où les clochards étaient encore vus de manière romanesque et leur dénuement présenté comme un choix de vie, à l'abri des préoccupations sociales contraignantes.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales