Cochon qui s'en dédit (100 mn)

« Quarante minutes au sein d’un élevage industriel de porcs. Il y a Maxime, emmuré seul avec mille bêtes assourdissantes. Il y a des tombereaux de merde, il y a ses rêves inavouables. Il n’y a rien d’autre à voir, il y a seulement à éprouver.
Pendant trois ans, en Super 8 et poussé par Jean Rouch, Jean-Louis Le Tacon filme la raison économique comme une machine de mort, l’histoire d’un type qui doit d’abord sauver sa peau. Mais lui appartient-elle encore, sa peau ? C’est le sujet : un corps souillé, essoré, sous une peau de porc.
Prix Georges Sadoul 1980, Cochon qui s’en dédit fit scandale. On ignorait alors à quel point il préfigurait les temps que nous vivons, telle une métaphore implacable. Semblable réquisitoire, en effet, appelle l’émeute. » Patrick Leboutte
Dans ce DVD :
Cochon qui s’en dédit , 1979, 37 min
Bretonneries pour Kodachrome , 1974, 13 min
Quand on ne peut s’offrir un safari photo au Kenya, rien de tel que de filmer en Super 8 les us et coutumes de la Bretagne. Une satire grinçante de la société du spectacle.
L’Homme-cochon, 20 ans plus tard , 2000, 11 min
Jean-Louis Le Tacon retrouve Maxime Duchemin dans les ruines de sa porcherie, dévorée par les ronces et les orties. Vingt ans après, qu’est devenue sa vie ?
De l’art et du cochon, 2010 , 39 min
Lors d’un atelier à l’EESI de Poitiers, Jean-Louis Le Tacon invite l’essayiste Patrick Leboutte à commenter avec lui Cochon qui s’en dédit.

...

Voir plus

Le DVD : 15,00 € Cochonquisendedit_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Pourquoi nous détestent-ils ?
Ils sont acteurs, réalisateurs, humoristes, et se posent tous les trois la même question : Pourquoi nous détestent-ils ?

Pourquoi nous détestent-ils ?

Pourquoi nous détestent-ils ? est un documentaire réalisé et incarné par Amelle Chahbi, Alexandre Amiel et Lucien Jean-Baptiste. Chacun d’eux se concentre sur les relations qu’entretient la France avec l'une des composantes de sa population : les Musulmans, les Juifs et les Noirs.

L'amour existe
L’un des premiers courts métrages de Maurice Pialat.

L'amour existe

La banlieue parisienne filmée à la fin des années cinquante. Un regard poétique et politique de 19 minutes sur la périphérie, colère et nostalgie mêlées.

Il était une fois en France
Début des années 80, les banlieues lyonnaises s'enflamment.

Il était une fois en France

Début des années 80, les banlieues lyonnaises s'enflamment. Cristallisée par les événements des Minguettes (rodéos, affrontements entre jeunes et policiers...), la jeunesse issue de l'immigration fait une entrée fracassante sur le devant de la scène et devient un objet d'attention nationale.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales