La Joconde – Mythe et Mystère (104 mn)

« En 1517, Léonard de Vinci, peintre mais aussi architecte, mathématicien, ingénieur, grande figure de la Renaissance, décide de quitter Florence et l’Italie. Son protecteur Julien de Médicis est mort l’année d’avant et son ami le Roi de France le sollicite. Le voilà à 60 ans franchissant les Alpes à dos de mulet avec les trois tableaux dont il ne se sépare jamais - La vierge, l’enfant Jésus et Sainte Anne - Le Saint Jean-Baptiste - La Joconde.
(…) Léonard passe là ses dernières années, honoré, visité de partout, dessinant encore d’une main restée valide. Le Roi n’est jamais loin veillant sur son vieil ami qu’il aime entendre disserter sur toutes choses. Selon la légende, Vinci meurt dans les bras du Roi qui lui soutient la tête. Un homme meurt, son œuvre lui survit… La Joconde est passée des mains de Léonard à celles du Roi de France… »
Jean-Pierre Lorit

Le DVD : 16,00 € Lajoconde_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

La revanche de Vermeer
En marge de l'exposition que lui consacre le Louvre, enquête sur l'une des figures les plus mystérieuses et les plus célébrées de l'histoire de la peinture.

La revanche de Vermeer

On ne connaît de Johannes Vermeer (1632-1675) que trente-sept toiles, qui suscitent à travers le monde une ferveur sans égale. Mais des pans entiers de sa vie demeurent dans l’ombre. Si on le surnomme « le sphinx de Delft », c'est aussi parce qu'après sa mort soudaine, à 43 ans, son nom fut oublié pendant trois siècles avant de revenir en pleine lumière.

Gérard Garouste, retour aux sources
Peintre mondialement reconnu, Gérard Garouste, né en 1946, se livre avec générosité, modestie et franchise.

Gérard Garouste, retour aux sources

Peintre mondialement reconnu, Gérard Garouste se livre avec générosité, évoquant un passé parfois douloureux, dont il tire souvent des sujets pour ses toiles. Loin de tous les courants artistiques en vogue, il trace un chemin original et exigeant dans l'art contemporain.

Maestà, la passion du Christ
Andy Guérif adapte le chef-d’oeuvre peint par Duccio di Buoninsegna en tableau vivan

Maestà, la passion du Christ

Andy Guérif adapte le chef-d’oeuvre peint par Duccio di Buoninsegna en tableau vivant : la passion du Christ en 26 panneaux successifs, de l’entrée à Jérusalem au chemin d’Emmaüs.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales