L'Année dernière à Vichy (106 mn)

Le nouvel "État français" naît le 10 juillet 1940 à Vichy, dans le théâtre du Grand Casino. En quelques jours, l'hôtel du Parc, le Majestic, le Portugal, établissements de luxe typiques du Vichy d'avant-guerre, deviennent le siège d'un régime auquel la petite ville d'eau va donner son nom. Les modalités de la collaboration avec le régime nazi ont été fixées dès le mois de juin. Les hôtels deviennent ministères et résidences parlementaires, avant que la Gestapo et son auxiliaire, la Milice, n'aménagent leurs cachots au Portugal et au Petit Casino.
Sur place, les réalisateurs ont retrouvé des hommes et des femmes qui, dans leur jeunesse, ont pu regarder vivre ce petit monde poisseux de la "Révolution nationale". Deux de ces témoins, parce que juifs, y vécurent comme des proscrits ; l'un s'engagea dans la résistance, l'autre figura parmi les avocats de Laval à son procès, une cinquième était la fille d'un parlementaire du régime. À travers leur parole, c'est l'histoire de la collaboration et de la résistance qui s'écrit, avec ses ambiguïtés et ses engagements.
Envoi avec suivi uniquement

Location 72h (VOD): 4,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 22,40 € Lanneederniere_small Article provisoirement indisponible
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Cette lumière n'est pas celle du soleil
Cette Lumière n’est pas celle du soleil est un film sur la mémoire qui donne la parole à des résistants.

Cette lumière n'est pas celle du soleil

Un film sur la mémoire qui donne la parole à des résistants. Ses protagonistes avaient entre 15 et 20 ans lorsqu’ils se sont engagés dans le maquis. Vainqueurs modestes, à les entendre, il était moins question de courage que de nécessité : celle de s’engager pour défendre la liberté.

Francofonia, le Louvre sous l'Occupation
1940. Paris, ville occupée. Que deviendrait Paris sans son Louvre ?

Francofonia, le Louvre sous l'Occupation

1940. Paris, ville occupée. Et si, dans le flot des bombardements, la guerre emportait La Vénus de Milo, La Joconde, Le Radeau de La Méduse ? Que deviendrait Paris sans son Louvre ?

Treblinka, je suis le dernier Juif
Chil Rajchman est l’un des 57 survivants du centre de mise à mort de Treblinka

Treblinka, je suis le dernier Juif

Chil Rajchman est l’un des 57 survivants du centre de mise à mort de Treblinka. Il a 28 ans quand il y est déporté en octobre 1942. Séparé de sa sœur à la descente du train, il échappe aux chambres à gaz en devenant tour à tour trieur de vêtements, coiffeur, porteur de cadavres et arracheur de dents. 

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales