S21, la machine de mort Khmère rouge (100 mn)

Au Cambodge, sous le régime des Khmers rouges, S21 était le principal bureau de la sécurité. Entre 1975 et 1979, dans le centre de détention de Tuol Sleng situé au cœur de la capitale Phnom Penh, entre quatorze et dix-sept mille prisonniers ont été torturés, interrogés puis exécutés.
Sur les sept survivants de ces milliers de prisonniers torturés, trois sont encore en vie. Pour les besoins du film, deux sont revenus à Tuol Sleng, aujourd’hui transformé en musée du génocide : Vann Nath, dont le directeur du S21 avait fait son peintre officiel, et Chum Mey, qui savait réparer les machines à écrire.
La singularité de S21 La Machine de mort khmère rouge réside dans la confrontation de la volonté des rescapés qui veulent comprendre pour transmettre et protéger les générations futures, et la parole des geôliers qui sont comme hébétés de revivre l’horreur à laquelle ils ont contribué.
Prix Albert Londres 2004
Compléments : Conversation entre Rithy Panh et Christian Boltanski - Conversation entre Rithy Panh et Bertrand Tavernier
Langue : Cambodgien, sous-titré français

...

Voir plus

Le DVD : 15,00 € S21machinemort_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

À toute vapeur !
L’utopie de Victor Prouvé, chef de file de l’école de Nancy.

À toute vapeur !

L'urgence de l'Art pour Tous selon Victor Prouvé. 
C’était au temps où Nancy bruxellait ! L’avant-première guerre, l’émergence des géniaux artisans de l’École de Nancy, dans une société en ébullition technologique : train, électricité, cinéma font irruption dans le quotidien.

La revanche de Vermeer
En marge de l'exposition que lui consacre le Louvre, enquête sur l'une des figures les plus mystérieuses et les plus célébrées de l'histoire de la peinture.

La revanche de Vermeer

On ne connaît de Johannes Vermeer (1632-1675) que trente-sept toiles, qui suscitent à travers le monde une ferveur sans égale. Mais des pans entiers de sa vie demeurent dans l’ombre. Si on le surnomme « le sphinx de Delft », c'est aussi parce qu'après sa mort soudaine, à 43 ans, son nom fut oublié pendant trois siècles avant de revenir en pleine lumière.

Ferry-Clemenceau, le calme et la tempête
Entre 1870 et 1893, Jules Ferry et Georges Clemenceau se sont combattus sans relâche.

Ferry-Clemenceau, le calme et la tempête

Entre 1870 et 1893, Jules Ferry et Georges Clemenceau, pourtant tous deux patriotes, républicains, journalistes, athées et de gauche, se sont combattus sans relâche. Ferry, pragmatique, est convaincu que la France est fragile… Clemenceau, radical, est lui persuadé qu’il y a urgence à réformer...

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales