L'année dernière à Vichy : "résistances" - 20 (53 mn)

Josette Alviset

Josette Alviset, mémoires de l'Opéra de Vichy :
- Les années 40, la vie de l'Opéra de Vichy
- Comment on va manger ?
- Mon père faisait partie du Grand Orchestre de Vichy ; il était Communiste après la guerre, l'objectif était d'oublier
- Entre deux guerres : les plus grands artistes à Vichy… la capitale d'été de la musique
- On a voulu retrouver cela après guerre
- Le 10 Juillet 40 : des répétitions
- Les "80" et les "569", la majorité ; Chateldon, pas loin
- L'habitude de tous les gens à venir à Vichy l'été
- Il n'y a aucune trace de textes en allemand
- Germaine Lubin, Jouver, Pierre Dac, Jean Louis Barrault
- Tout a été réquisitionné
- les Vichyssois ne sont pas les vichystes
- Les angoisses de ma mère, elle avait perdu deux de ses frères à la guerre de 14
- Pétain pour elle était le vainqueur de Verdun, un vieux con, Pétain et Laval, les carnets de sa fille
- Mon père, je ne l'ai pas vu longtremps : il avait un ami photographe, j'ai été morte de peur, j'ai entendu parler de ce qui se passait dans les hôtels…

Location 72h (VOD): 2,50 € Gift Louer le film
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Oser la grève sous l’occupation
Au printemps 1941, deux grèves secouent successivement le bassin liégeois puis le nord de la France.

Oser la grève sous l’occupation

Au printemps 1941, des grèves secouent successivement le bassin liégeois puis le nord de la France. En pleine occupation, près de 200 000 ouvriers et mineurs, poussés à bout par des conditions de vie insoutenables, osent défier l’occupant. Ce mouvement social a eu des conséquences dramatiques mais il reste passé sous silence.

Walter, retour en résistance
Walter continue son long combat, fait de petites batailles, contre toutes les formes de démagogies, d’injustices et d’oppressions

Walter, retour en résistance

Walter Bassan a 82 ans. D’écoles en manifestations, de discours engagés en témoignages de la guerre, Walter continue son long combat, fait de petites batailles, contre toutes les formes de démagogies, d’injustices et d’oppressions. 

Faire quelque chose
À la rencontre de résistants français de la Seconde Guerre mondiale.

Faire quelque chose

À la rencontre de résistants français de la Seconde Guerre mondiale. Le réalisateur recueille la parole de ces nonagénaires saisissants par leur vivacité d’esprit et la force intacte de leurs espérances. Des femmes et des hommes, qui, au début des années 40, étaient parfois plus proches de l’adolescence que de l’âge adulte.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales