Femmes, femmes (115 mn)

Deux actrices déchues partagent un appartement et transforment leur vie en une pièce de théâtre tout à la fois drôle et pathétique, tragique et comique, musicale et bavarde. Le champagne coule à flots mais la mort est toute proche…
Troisième long-métrage de Paul Vecchiali, Femmes, femmes a marqué nombre de cinéastes dont Pier Paolo Pasolini qui admirait tant le film qu’il en fit rejouer une séquence dans Salò ou les 120 journées de Sodome et engagea, pour l’occasion, le même duo d’actrices.
À sa sortie, le film suscite une polémique dans la presse cinéphile alors que sa diffusion commerciale reste très limitée. Le grand Jean-Louis Bory le défend farouchement dans Le Nouvel observateur. Les Temps Modernes via Christian Zimmer reviendront bien après la sortie sur ce qui dans le film oppose. La réputation de Femmes, femmes ne cessera de grandir au fil des ans.
Avec : Hélène Surgère, Sonia Saviange, Liza Braconnier, Noël Simsolo, Michel Duchaussoy, Jean-Claude Guiguet, Michel Delahaye
« Je suis encore ému, bouleversé, j’ai du mal à parler ; je dois dire qu’il m’est rarement arrivé ces dernières années de voir un film aussi beau et aussi émouvant. »
Pier Paolo Pasolini - Les Cahiers du Cinéma
« Femmes, femmes est le plus beau film français depuis La Nuit du carrefour de Renoir, il y a 70 ans. » Louis Skorecki - Libération
Suppléments : - Histoires d’un film : Entretien avec Paul Vecchiali (15’30’’) - Entretien avec Noël Simsolo (20’30’’) - Paul Vecchiali analyse la dernière séquence (6’15’’) - Hélène Surgère, de Femmes, femmes à Salò (21’) - Hélène Surgère lit des extraits de l’intervention de Pier Paolo Pasolini à la suite de la projection du film à la Biennale de Venise (4’)
Image : Noir & Blanc

...

Voir plus

Le DVD : 24,95 € Femmesfemmes_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Gibier de Potence
À sa sortie de l'orphelinat, <b>Marceau</b> vivote et enchaîne les échecs. Il rencontre<b> Mme Alice</b> (<b>Arletty</b>), qui va le ...

Gibier de Potence

Dans le Paris de l'après-guerre, Roger Richebé donne à la divine Arletty un rôle magnifiquement diabolique. Gibier de Potence aborde des sujets audacieux comme la prostitution masculine et la pornographie, rarement traités dans le cinéma français de l'époque. 

Le Roman d'un jeune homme pauvre
Un classique du cinéma français de l'entre-deux-guerres.

Le Roman d'un jeune homme pauvre

Abel Gance, le réalisateur de La Roue et de Napoléon, livre ici une comédie dramatique sensible et délicate. Un classique du cinéma français de l'entre-deux-guerres.

Paris vu par...
En 1965, six réalisateurs emblématiques de la nouvelle vague revisitent Paris à leur manière.

Paris vu par...

Un jeune producteur Barbet Schroeder a eu l’idée de confier une caméra 16mm, de la pellicule couleur et un quartier de la capitale française à six cinéastes de ses amis en leur demandant un court-métrage.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales