L'année dernière à Vichy : "résistances" - 28 (90 mn)

Radiographie de Vichy : les années noires

Entretiens au cours desquels Camille Roux évoque ses années de résistance :
- Les Vichyssois étaient noyés dans la population des Ministères
- La guerre ne me faisait pas peur - je ne réalisais pas trop
- Le 10 juin 1940, on s'est dit : "c'est peut être une combine"
- Le plus visé, dans mes souvenirs, c'est Laval - Pétain est venu plus tard
- On pensait que Laval voulait foutre Pétain en l'air pour prendre la place
- Les gens disaient que c'était Laval qui commandait, mais la signature de la Loi Martiale par Pétain, je ne l'ai pas acceptée
- On regardait ces gouvernements qui changeaient tous les mois sous la 3ème République… Laval est venu là dedans
- Les "80" qui ont fait leur boulot - Laval, je pense qu'il avait vu clair
- Pétain se balladait souvent sous les arcades, pas beaucoup de gardes autour de lui, son médecin
- Travail, famille, Patrie… il a pas eu d'enfants - un vieux Maréchal
- Laval passait plus vite - il portait toujours une cravate blanche. On faisait un lien avec Hitler et Laval
- Au début les Allemands essayaient de séduire par un bon comportement
- Executions dans les rues - Résistance à Vichy - on se rendait pas compte de ce qu'on faisait à nos parents en entrant dans la Résistance
- On me cherche début 1943 - il y avait pas beaucoup de Résistance à Vichy et c'est toujours mon opinion
- Les choix - Kespi , un Juif algérien, un homme formidable. Il a été dénoncé. Kespi savait qui l'a dénoncé
- On ne parlait pas - les Réfractaires, ce n'était pas la Résistance… ça a servi de planque aux jeunes
- Pourquoi on rentrait en résistance ? … On est allés déterrer Kespi
- J'ai été pris par la Brigade du commissaire Henri Trotta (de Clermont Ferrand). Je n'ai jamais été torturé - Je ne critiquerai jamais quelqu'un qui a parlé sous la torture
- Arrêté fin 1943, jugé en mars 1944, passé devant les Sections Spéciales Il y avait des exécutions régulièrement à la Maison Centrale de Riom 600 à 700 Droits communs
- Beaucoup de gamins sont aussi allés dans la Milice parce qu'ils ne savaient pas où aller
- Quand ils ont arrêté celui qui nous logeait, c'était deux femmes de Vichy Femmes Résistantes - Alice, dans les Bois Noirs, qui montait à pied de Roanne
- Le film sur l'exécution en 1944 de Miliciens à Cusset - voir ce film n'aide pas le travail de mémoire
- La maison d'arrêt de Cusset
- La Libération de Vichy - tout le monde avait été résistant - tout le monde avait un brassard FFI - anecdote avec la remontée de Das Reich… Et puis il y a eu des morts.

...

Voir plus

Sur le même thème

Pétain
La défaite de juin 1940 et les atermoiements de la troisième République agonisante ont porté Philippe Pétain au pouvoir.

Pétain

La defaite de juin 1940 et les atermoiements de la troisième République agonisante ont porté Philippe Pétain au pouvoir. Le 10 juillet 1940, l’assemblée parlementaire réunie à Vichy vote les pleins pouvoirs au maréchal.

Viombois, la bataille du hasard
Pendant la Seconde Guerre mondiale, de violents combats sont menés en septembre 1944 dans les Vosges.

Viombois, la bataille du hasard

Pendant la Seconde Guerre mondiale, de violents combats sont menés en septembre 1944 dans les Vosges. À Viombois, un petit groupe de résistants a écrit une page unique et glorieuse du conflit. Une incroyable histoire...

Les sentinelles oubliées
Contrairement aux idées reçues, la ligne Maginot n’est pas le domaine réservé de l’Alsace et de la Lorraine.

Les sentinelles oubliées

Au sud de La Ligne Maginot
Contrairement aux idées reçues, la ligne Maginot n’est pas le domaine réservé de l’Alsace et de la Lorraine. Cette ligne de fortifications, s’étend de Dunkerque... jusqu’en Corse, en passant par les Alpes-Maritimes.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales