La trilogie des Gacaca (267 mn)

coffret 3 DVD

En 1994, en moins de trois mois, 800 000 Rwandais sont massacrés au cours du génocide perpétré contre la minorité Tutsi. La réalisatrice Anne Aghion a passé près de dix ans à retourner sur une petite colline retirée du Rwanda rural. Au cours des années, elle y a suivi l’impact émotionnel des Gacaca (prononcer ga-TCHA-tcha)— une tentative unique de justice qui met en place des tribunaux participatifs pour juger les crimes de génocide et prévoit le retour des prisonniers chez eux en échange de leurs aveux. Anne Aghion montre victimes et bourreaux qui tentent de reconstruire leur avenir commun, de surmonter leurs réticences à vivre ensemble et qui découvrent peu à peu le pouvoir libérateur de la parole alors que les voix se délient, face à la caméra d’abord, et entre voisins ensuite.
Gacaca. Revivre ensemble au Rwanda ? (55mn)
Au Rwanda on dit... La famille qui ne parle pas meurt, (54mn)
Les Cahiers de la Mémoire, (53mn)

Bonus : Séquences inédites de procès, (105mn)
La Trilogie des Gacaca accompagne le long-métrage Mon Voisin Mon Tueur, en sélection officielle à Cannes en 2009.
Langues : Kinyarwanda; Sous-titres français et anglais

...

Voir plus

Le DVD : 29,95 € Latrilogiedesgacaca_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

10 jours dans la Guerre d'Espagne
Retour sur les années sanglantes de la guerre d’Espagne à travers le parcours de deux journalistes : Jean Moral et Joseph Kessel.

10 jours dans la Guerre d'Espagne

Lorsque le grand reporter Joseph Kessel et le photographe Jean Moral sont envoyés par le journal Paris Soir pour couvrir la guerre d’Espagne en 1938, la guerre civile espagnole fait rage depuis plus de deux ans.

Fragments d'une révolution
Iran, 12 juin 2009. Dénonçant une « fraude massive » aux élections présidentielles, des centaines de milliers d’Iraniens descendent dans la rue...

Fragments d'une révolution

Iran, 12 juin 2009. Dénonçant une « fraude massive » aux élections présidentielles, des centaines de milliers d’Iraniens descendent dans la rue. Ces affrontements violents ont été visibles dans le monde entier grâce aux images amateurs filmées par des manifestants anonymes.

Eau Argentée
En Syrie, les Youtubeurs filment et meurent tous les jours.

Eau Argentée

En Syrie, les Youtubeurs filment et meurent tous les jours. Tandis que d’autres tuent et filment. Une jeune cinéaste Kurde de Homs m’a « Tchaté » : « Si ta caméra était ici à Homs que filmerais-tu ? » Le film est l’histoire de ce partage.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales