Odessa... Odessa ! (152 mn)

Il existe une ville, au nord de la Mer Noire, qui porte le nom d’Odessa.
Va savoir pourquoi, ce nom semble surgir d’un conte dont les phrases, inlassablement répétées par quelques grands-mères, résonnent encore aux oreilles des adultes. Il était une fois, il y a très longtemps…
À travers les histoires de différents personnages qui nous emmènent à Odessa, New York et Israël, le film évoque l'exil et l'errance d'une communauté particulière : les juifs d'Odessa.
En complément :
Mémoires incertaines, (35mn), un film de Michale Boganim
« Depuis mon enfance, les histoires d’Henry, mon grand-oncle, ont nourri l’imaginaire de ma famille ». Sous forme d’enquête, la réalisatrice nous entraîne dans le mythe familial qui entoure ce personnage. Tous ses parents détiennent une histoire différente à son sujet : meurtrier, chauffeur de Churchill, héros de guerre, espion… Au fil du film, elle éclaircit quelques faits, mais d’autres vérités sur sa vie restent insaisissables…
Bonus : Un entretien entre Michale Boganim et Jean-Jacques Moscovitz(15mn) - Un livret de photos tirées des repérages, présentées sous la forme d'un album souvenir
Langues : VO, sous-titres Français

...

Voir plus

Le DVD : 19,95 € Odessaodessa_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Filali’s Dream
This story is based on a dream.

Filali’s Dream

For many years, in his spare time, a man took over magic to make his childhood dream possible. When he saw the impact that could have magic on children, he wanted to go further, much further.

Le Rêve de Filali
Cette histoire repose sur un rêve.

Le Rêve de Filali

Pendant plusieurs années, sur son temps libre, un homme apris des cours de magie pour réaliser son rêve d’enfant. Lorsqu’il a vu l’impact que pouvait avoir la magie sur les enfants, il a voulu aller plus loin, beaucoup plus loin.

Farafin ko : une cour entre deux mondes
Immersion dans une Afrique quotidienne et une société désorientée.

Farafin ko : une cour entre deux mondes

Farafin ko du dioula farafin = peau noire (africain), ko = les choses, les manières de faire. Un an à regarder et à écouter une cour familiale au Burkina-Faso c'est scruter la société Africaine à la loupe. 

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales