Oradour (133 mn)

Oradour n'est pas une reconstitution historique du massacre d'Oradour-sur-Glane le 10 juin 1944, mais retrace à travers le récit des rescapés et familles des victimes et à travers la mémoire des pierres, la vie et la mort de ce village du Limousin ainsi que la volonté du village neuf de vivre et de se souvenir. Cette édition rappelle la barbarie de l'homme en guerre et l'horreur du massacre de 642 victimes pour éviter que, comme la rouille arrache par lambeaux ce qui reste de la voiture du Docteur Desourteaux, le temps n'érode notre mémoire jusqu'à l’oubli.
Le film de Michel Follin et Marc Wilmart est reconnu aujourd'hui encore comme le document de référence sur le massacre d'Oradour-sur-Glane, tant par la communauté scientifique que par les témoins ou acteurs de ce drame.
- Première partie : Les voix de la douleur - 62min
- Deuxième partie : Aujourd'hui la mémoire - 65min
Avec la participation de : Roger Godfrin, Sarah Farmer, Marcel Darthout, André Désourteaux, Robert Hébras, Paul Douart

Image : Couleur, Noir & blanc - Langues : Français, sous-titres Anglais

...

Voir plus

Le DVD : 19,95 € Oradour_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Oser la grève sous l’occupation
Au printemps 1941, deux grèves secouent successivement le bassin liégeois puis le nord de la France.

Oser la grève sous l’occupation

Au printemps 1941, des grèves secouent successivement le bassin liégeois puis le nord de la France. En pleine occupation, près de 200 000 ouvriers et mineurs, poussés à bout par des conditions de vie insoutenables, osent défier l’occupant. Ce mouvement social a eu des conséquences dramatiques mais il reste passé sous silence.

Walter, retour en résistance
Walter continue son long combat, fait de petites batailles, contre toutes les formes de démagogies, d’injustices et d’oppressions

Walter, retour en résistance

Walter Bassan a 82 ans. D’écoles en manifestations, de discours engagés en témoignages de la guerre, Walter continue son long combat, fait de petites batailles, contre toutes les formes de démagogies, d’injustices et d’oppressions. 

Faire quelque chose
À la rencontre de résistants français de la Seconde Guerre mondiale.

Faire quelque chose

À la rencontre de résistants français de la Seconde Guerre mondiale. Le réalisateur recueille la parole de ces nonagénaires saisissants par leur vivacité d’esprit et la force intacte de leurs espérances. Des femmes et des hommes, qui, au début des années 40, étaient parfois plus proches de l’adolescence que de l’âge adulte.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales