The Connection & Portrait of Jason (208 mn)

2 DVD

The Connection - 103 minutes
Huit copains jouent du jazz et racontent des anecdotes en attendant leur dealer dans un loft de Greenwich Village. Pour se faire un peu d'argent, ils ont accepté d'être filmés par le vrai faux documentariste Jim Dunn... A travers cette fiction tournée comme un documentaire, Shirley Clarke joue sur notre perception du réel et dresse un portrait des marges de la société américaine.
Portrait of Jason - 105 minutes
Nous sommes en décembre 1966, dans la chambre qu'occupe alors Shirley Clarke au mythique Chelsea Hotel à New York. Seul face à la caméra, Jason Holliday, un prostitué noir et gay, s'engage dans un long monologue autobiographique. A la fois metteur en scène et interprète de sa propre histoire, il raconte, une bouteille de scotch et une cigarette à la main, la vie qu'il s'est partiellement inventé depuis son enfance.
« Shirley Clarke is a goddamn genious. » John Cassavetes
« Sa liberté, son ancrage dans le jazz et les digressions de ses personnages font de The Connection un document incomparable sur le New York de la Beat generation. » Télérama
« Le film le plus extraordinaire que j’ai vu dans ma vie est sans aucun doute Portrait of Jason... il est absolument fascinant. » Ingmar Bergman
Suppléments : - Interview, 1956 (3’) - Photos du tournage de The Connection, 1961 (6’) - Bullfight, 1955 (9’) - Butterfly, 1967 (3’) - Trans, 1978 (7')

...

Voir plus

Le DVD : 19,95 € Theconnection-portraitofjason_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Le cinéma d'animation en France
Cette série documentaire en trois volets fait pour la première fois un panorama du cinéma d’animation en France.

Le cinéma d'animation en France

Cette série documentaire en trois volets fait pour la première fois un panorama du cinéma d’animation en France. Étapes de fabrication de films, dessin animé, papier découpé, 3D, motion capture, longs et courts métrages, série TV, formation, production… 

La Cinémathèque Française
Influencé par le surréalisme, Jean Herman filme les bureaux de la Cinémathèque Française.

La Cinémathèque Française

Influencé par le surréalisme, Jean Herman filme les bureaux de la Cinémathèque Française, abritée dans un « hôtel particulier de la rue de Courcelles », et la salle de projection rue d’Ulm.

Alain Delon, cet inconnu
Un portrait passionnant de l’acteur le plus beau et le plus fascinant du cinéma français !

Alain Delon, cet inconnu

Un portrait d’Alain Delon qui tente d’arracher tous ses masques à une icône nationale hérissée de défenses. Au terme de ce parcours vertigineux, une vérité nouvelle apparaît : Alain Delon, l’homme aux 87 films, la plus belle gueule du cinéma français, est un homme que l’on ne connaît pas.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales