Robert Flaherty (6h24mn)

Collection : Le geste cinématographique - coffret 3 DVD

À ceux qui lui firent le reproche de mettre en scène la réalité, il répondait qu’« on doit parfois mentir pour atteindre la vérité », posant ainsi la question centrale du cinéma documentaire, art non de la captation du monde, mais de la construction d’une relation personnelle à celui-ci. Si le geste cinématographique est d’abord un usage du monde, alors Robert Flaherty en est tout à la fois l’inventeur et le pionnier.
Dans le grand Nord canadien, (Nanouk l’esquimau), sur une île austère du bout du monde, violentée par les tempêtes de l’Atlantique (L’Homme d’Aran) ou dans les bayous de Louisiane, entre décor féerique et perturbations industrielles (Louisiana Story), ses films sont des poèmes épiques contant l’éternelle histoire des rapports entre l’Homme et la nature.
Nanouk l’esquimau - 64 min, 1922 - N&B - Version de l’International Film Seminars
L’Homme d’Aran - 73 min, 1934 - VOSTF - N&B
The Land - 41 min, 1942 - VF - N&B
Louisiana Story - 81 min, 1948 - VOSTF
« Indispensables chaînons manquants entre documentaire et fiction, entre Lumière et Méliès, entre le réel et sa reconstitution, ces trois classiques de Robert Flaherty, auxquels on a adjoint le plus rare The Land, sont des petites splendeurs »
Les Inrockuptibles
Compléments :
Flaherty and film, entretien avec Frances Flaherty, épouse et collaboratrice de Robert Flaherty, sur Nanouk l’esquimau (8 min env., 1958 - VOSTF - N&B)
Filmer pour voir - Flaherty et la mise en scène documentaire par Gilles Delavaud et Pierre Baudry (40 min, 1994 - N&B)
Looking back, Robert Flaherty revient sur L’Homme d’Aran (5 min env. - VOSTF - Couleurs)
Flaherty and film, entretien avec Frances Flaherty sur L’Homme d’Aran (28 min env., 1958 - VOSTF - N&B)
Flaherty and film, entretien avec Frances Flaherty sur Louisiana Story (28 min env., 1958 - VOSTF - N&B)
Langues : Français, Anglais, sous-titres Français

...

Voir plus

Le coffret : 33,55 € Robertflaherty_jaq_small
Acheter le coffret
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Il était une fois en Yougoslavie : Cinéma Komunisto
Un film sur un pays qui n’existe plus (qu’au cinéma)...

Il était une fois en Yougoslavie : Cinéma Komunisto

Cinema Komunisto est un voyage à travers la fiction et la réalité d’un pays qui n’existe plus qu’au cinéma. Tito, le président yougoslave, créa à Belgrade un « Hollywood de l’Est » attirant des stars comme Richard Burton et Orson Welles pour ajouter une touche de glamour à l’effort national. 

Salut & fraternité
Salut & Fraternité retrace le parcours du cinéaste René Vautier.

Salut & fraternité

Conçu comme un voyage à travers le temps et les films, Salut & Fraternité retrace le parcours du cinéaste René Vautier en confrontant son témoignage à ceux d’autres cinéastes (Jean-Luc Godard, Yann Le Masson, Bruno Muel...). 

Ballet aquatique
Hommage à Painlevé avec un chat, un poisson et un poisson-chat...

Ballet aquatique

Raoul Ruiz et ses complices rendent hommage à Jean Painlevé avec un chat, un poisson et un poisson-chat afin de répondre à la question : « L'hybridation permet-elle de résoudre la guerre des espèces ? ».

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales