Quai Branly - La naissance d’un musée (51 mn)

Dans les trois mois qui précèdent son ouverture, en juin 2006, le nouveau bâtiment du Quai Branly devient un musée. On y apporte des centaines de milliers d’objets qui constituent ses réserves. On y installe plus de 4000 oeuvres venues d’Asie, d’Océanie, d’Afrique et d’Amérique. Issues de collections privées, du Musée des arts africains et océaniens (MAAO) et du Musée de l’Homme, ces objets nous invitent à changer de regard sur le monde.
Compléments :
La Joconde sourit aux primitifs, un film de Guy Saguez, Pierre-André Boutang et Caroline Roulet (2000, 85 min)
Extrait d’un film de Pierre Beuchot, d’après les entretiens de Jean-José Marchand (2006, 11 min)
Langues : Français, Anglais

Le DVD : 19,95 € Quaibranlynaissancedunmusee_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Cartier, la petite boite rouge
166 ans d’histoire de France à travers celle de la maison Cartier.

Cartier, la petite boite rouge

Depuis la création de l’atelier à Paris de Louis-François Cartier en 1847, jusqu’à la commande récente pour le mariage princier de Kate et de William, en passant par les créations « engagées » pendant la seconde guerre mondiale, ce documentaire raconte 166 ans d’histoire de France à travers celle de la maison Cartier

À toute vapeur !
L’utopie de Victor Prouvé, chef de file de l’école de Nancy.

À toute vapeur !

L'urgence de l'Art pour Tous selon Victor Prouvé. 
C’était au temps où Nancy bruxellait ! L’avant-première guerre, l’émergence des géniaux artisans de l’École de Nancy, dans une société en ébullition technologique : train, électricité, cinéma font irruption dans le quotidien.

La revanche de Vermeer
En marge de l'exposition que lui consacre le Louvre, enquête sur l'une des figures les plus mystérieuses et les plus célébrées de l'histoire de la peinture.

La revanche de Vermeer

On ne connaît de Johannes Vermeer (1632-1675) que trente-sept toiles, qui suscitent à travers le monde une ferveur sans égale. Mais des pans entiers de sa vie demeurent dans l’ombre. Si on le surnomme « le sphinx de Delft », c'est aussi parce qu'après sa mort soudaine, à 43 ans, son nom fut oublié pendant trois siècles avant de revenir en pleine lumière.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales