Le Village du péché (88 mn)

BABY RYAZANSKIE - classique russe

Dans le petit village russe de Ryazan, en 1914, Anna et Ivan tombent amoureux. Mais Ivan doit partir à la guerre. Profitant de son absence, son père fait des avances à la jeune femme et finit par la violer. Elle tombe enceinte. Quelques années plus tard, Ivan, que l’on croyait mort, revient du front vivant. Il découvre sa femme avec un bébé, rongée par la honte et la culpabilité.
Avec : Emma Tsesarskaia, Raisa Puzhnaya
Formidable mélodrame résolument féministe, premier film soviétique réalisé par une femme, Le Village du péché étonne par sa précieuse valeur documentaire à travers de longues scènes de vie rurale aux premiers jours de la guerre. La version intégrale de ce chef-d’œuvre, récemment retrouvée, est accompagnée d’une musique originale composée par le célèbre compositeur russe Serguei Dreznin, dont la musique inclut des chants des femmes du village de Ryazan, enregistrées il y a plus d’un demi- siècle.
Version Originale et Version Originale sous-titrée - noir et blanc

Le DVD : 10,00 € Levillagedupeche_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Gibier de Potence
À sa sortie de l'orphelinat, <b>Marceau</b> vivote et enchaîne les échecs. Il rencontre<b> Mme Alice</b> (<b>Arletty</b>), qui va le ...

Gibier de Potence

Dans le Paris de l'après-guerre, Roger Richebé donne à la divine Arletty un rôle magnifiquement diabolique. Gibier de Potence aborde des sujets audacieux comme la prostitution masculine et la pornographie, rarement traités dans le cinéma français de l'époque. 

Le Roman d'un jeune homme pauvre
Un classique du cinéma français de l'entre-deux-guerres.

Le Roman d'un jeune homme pauvre

Abel Gance, le réalisateur de La Roue et de Napoléon, livre ici une comédie dramatique sensible et délicate. Un classique du cinéma français de l'entre-deux-guerres.

Paris vu par...
En 1965, six réalisateurs emblématiques de la nouvelle vague revisitent Paris à leur manière.

Paris vu par...

Un jeune producteur Barbet Schroeder a eu l’idée de confier une caméra 16mm, de la pellicule couleur et un quartier de la capitale française à six cinéastes de ses amis en leur demandant un court-métrage.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales