Max Linder - Les Long métrages Américains (117 mn)

Combo bluRay & DVD + Livret

Première vedette comique de l’histoire du cinéma, Max Linder a créé en 1906 un personnage élégant et irrésistible, Max, dont les aventures produites essentiellement chez Pathé ont passionné le monde. Il est aujourd’hui l’égal de Jacques Tati ou Pierre Etaix au Panthéon des génies comiques français.
Mais Linder est aussi l’un des premiers à avoir tenté l’aventure américaine... par deux fois. Devenu ami de Chaplin, Fairbanks et du tout Hollywood, il nous a légué trois films aussi exceptionnels qu’invisibles, dont on ne connaissait que des versions abrégées ou quelques extraits prometteurs.
Ce coffret est dédié à ces trois films, Sept ans de Malheur, Soyez ma Femme et L’Etroit Mousquetaire, présentés ici pour la première fois dans leur version complète – et dans de nouvelles restaurations avec les teintes d’origine, sans comparaison avec les images déjà connues. Et c’est une révélation.
Dans ce coffret :
Seven Years BaD Luck (Sept ans de Malheur) – 1921 – 62’ - Musique : Robert Israel
Be My Wife (Soyez ma femme) – 1921 – 55’ - Musique : Eric le Guen
The three Must-Get-theres (L’étroit Mousquetaire) – 1922 – 55’ - Musique : Maud Nelissen

disponible en VoD ici : The three Must-Get-theres
Max Wants a Divorce (Max veut Divorcer) – 1917 – 17’ – Musique : Donald Sosin
Bonus : Max veut divorcer (1917) tourné alors que Linder avait été embauché par la société Essanay pour remplacer un certain... Charlie Chaplin !
Et un livret de 12 pages évoquant l’histoire des films et leur restauration. Linder avait fait entrer le dandy élégant dans l’ère de la modernité, et ces trois films sont de véritables chefs d’œuvres de cinéma... et de drôlerie.
Combo bluRay & DVD - Nouvelles restaurations - Noir & Blanc

...

Voir plus

Le Blu-ray: 22,00 € Maxlinderleslmamericains_jaq_small
Acheter le Blu-ray
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Gibier de Potence
À sa sortie de l'orphelinat, <b>Marceau</b> vivote et enchaîne les échecs. Il rencontre<b> Mme Alice</b> (<b>Arletty</b>), qui va le ...

Gibier de Potence

Dans le Paris de l'après-guerre, Roger Richebé donne à la divine Arletty un rôle magnifiquement diabolique. Gibier de Potence aborde des sujets audacieux comme la prostitution masculine et la pornographie, rarement traités dans le cinéma français de l'époque. 

Le Roman d'un jeune homme pauvre
Un classique du cinéma français de l'entre-deux-guerres.

Le Roman d'un jeune homme pauvre

Abel Gance, le réalisateur de La Roue et de Napoléon, livre ici une comédie dramatique sensible et délicate. Un classique du cinéma français de l'entre-deux-guerres.

Paris vu par...
En 1965, six réalisateurs emblématiques de la nouvelle vague revisitent Paris à leur manière.

Paris vu par...

Un jeune producteur Barbet Schroeder a eu l’idée de confier une caméra 16mm, de la pellicule couleur et un quartier de la capitale française à six cinéastes de ses amis en leur demandant un court-métrage.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales