L’absence pour mémoire (1h18mn)

« J’avais toujours cru que mon oncle Tobjas avait été assassiné à Auschwitz. En 2001, mon père apprend que c’est dans les Etats Baltes qu’il fut déporté de Drancy par le convoi 73, en 1944. C’est en voyant mon père ému par cette nouvelle que je décidai de faire un film pour aller à la source de notre mémoire.
Ce documentaire relate mon cheminement pour tenter de comprendre comment la connaissance historique permettrait de faire le deuil sans sépulture, plus de 60 ans après le drame.
Ce documentaire est une immersion dans la génération de mon père qui échappa au sort tragique de 6 millions de Juifs exterminés et qui porte à jamais dans ses yeux la Shoah.
Avec beaucoup d’émotion, pendant cinq années, j’ai pu recueillir des témoignages d’une partie de celles et de ceux qui se sont regroupés au sein de l’Association des Familles et Amis des Déportés du Convoi 73. En Lituanie, en Estonie et en Pologne, sur les traces des hommes disparus, en compagnie de quelques unes de leurs familles, je m’interroge sur la violence de l’onde de choc de la barbarie nazie qui résonne toujours et me traverse aujourd’hui.
Lorsque mon fils regardera ce film dans vingt ans, j’espère qu’il percevra à son tour à quel point le génocide des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale a créé une fracture de notre civilisation. J’espère qu’il pensera avec tendresse et lucidité à ses ancêtres assassinés et que ce film l’aidera à partager son sentiment avec ceux qui l’entoureront."
Béatrice Gromb-Reynier

...

Voir plus

Location 72h (VOD): 3,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 18,10 € Labsencepourmemoire_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Cette lumière n'est pas celle du soleil
Cette Lumière n’est pas celle du soleil est un film sur la mémoire qui donne la parole à des résistants.

Cette lumière n'est pas celle du soleil

Un film sur la mémoire qui donne la parole à des résistants. Ses protagonistes avaient entre 15 et 20 ans lorsqu’ils se sont engagés dans le maquis. Vainqueurs modestes, à les entendre, il était moins question de courage que de nécessité : celle de s’engager pour défendre la liberté.

Francofonia, le Louvre sous l'Occupation
1940. Paris, ville occupée. Que deviendrait Paris sans son Louvre ?

Francofonia, le Louvre sous l'Occupation

1940. Paris, ville occupée. Et si, dans le flot des bombardements, la guerre emportait La Vénus de Milo, La Joconde, Le Radeau de La Méduse ? Que deviendrait Paris sans son Louvre ?

Treblinka, je suis le dernier Juif
Chil Rajchman est l’un des 57 survivants du centre de mise à mort de Treblinka

Treblinka, je suis le dernier Juif

Chil Rajchman est l’un des 57 survivants du centre de mise à mort de Treblinka. Il a 28 ans quand il y est déporté en octobre 1942. Séparé de sa sœur à la descente du train, il échappe aux chambres à gaz en devenant tour à tour trieur de vêtements, coiffeur, porteur de cadavres et arracheur de dents. 

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales