Dziga Vertov (296 mn)

Coffret Combo 1 BluRay & 2 DVD

Voici les quatre chefs-d’œuvre de Dziga Vertov, pionniers du cinéma soviétique, dans de nouvelles restaurations, proposées par Lobster Films, la Cinémathèque de Toulouse (qui fête son 50° anniversaire) et le EYE Film Institute (Amsterdam).
En vedette, L’Homme à la Caméra (1929), film référence absolu et élu meilleur documentaire de tous les temps, présenté pour la première fois depuis sa sortie dans sa version intégrale, conforme au montage et à l’image d’origine.
Kino Eye / La Vie à l’Improviste (1924) est un poème cinématographique où Vertov jette les bases de ses grands principes.
Enthousiasme / La Symphonie du Donbass (1931) et Trois Chants sur Lénine (1934), issus des copies de la Cinémathèque de Toulouse, révèlent un visage méconnu de l’Union Soviétique et du cinéma de l’époque.
Un coffret de référence, pour découvrir l’œuvre d’un grand maître dans des copies lumineuses, telle qu’on ne les avaient probablement jamais vues.
Musiques : Alloy Orchestra, Robert Israel, bandes sons originales restaurée.
Bonus :
Livret de 31 pages présentant l’histoire et le trajet du cinéaste, la présentation des restaurations, Kino Pravda n°21 (1925)

...

Voir plus

Le coffret : 28,00 € Dzigavertovcombo_jaq_small
Acheter le coffret
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Gibier de Potence
À sa sortie de l'orphelinat, <b>Marceau</b> vivote et enchaîne les échecs. Il rencontre<b> Mme Alice</b> (<b>Arletty</b>), qui va le ...

Gibier de Potence

Dans le Paris de l'après-guerre, Roger Richebé donne à la divine Arletty un rôle magnifiquement diabolique. Gibier de Potence aborde des sujets audacieux comme la prostitution masculine et la pornographie, rarement traités dans le cinéma français de l'époque. 

Le Roman d'un jeune homme pauvre
Un classique du cinéma français de l'entre-deux-guerres.

Le Roman d'un jeune homme pauvre

Abel Gance, le réalisateur de La Roue et de Napoléon, livre ici une comédie dramatique sensible et délicate. Un classique du cinéma français de l'entre-deux-guerres.

Paris vu par...
En 1965, six réalisateurs emblématiques de la nouvelle vague revisitent Paris à leur manière.

Paris vu par...

Un jeune producteur Barbet Schroeder a eu l’idée de confier une caméra 16mm, de la pellicule couleur et un quartier de la capitale française à six cinéastes de ses amis en leur demandant un court-métrage.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales