Hd

La Dernière femme du premier train (57 mn)

Durant une quinzaine d’années, Daniel Friedmann a filmé Hilda Hrabovecka, dernière survivante du premier convoi de femmes juives tchécoslovaques arrivé à Auschwitz le jour de l’ouverture du camp des femmes, le 26 mars 1942.
Elle y restera jusqu’à la destruction d’Auschwitz par les nazis en janvier 1945 et participera à l’une des marches de la mort jusqu’au camp de Ravensbrück dont elle fut libérée en mai 1945.
À travers son récit riche d’anecdotes, Hilda nous dévoile les relations entre les déportés ainsi qu’avec les SS et les conditions de vie au camp.
À partir d’images d’archives, Daniel Friedmann met également en lumière la politique antisémite de l’état slovaque qui subventionna la déportation des juifs tchécoslovaques vers l’Allemagne.
Aujourd’hui âgée de 90 ans, Hilda vit à Bratislava.
Langues : VO, sous-titres Français
couleurs et noir et blanc

Le DVD : 14,95 € Ladernierefemmedupremiertrain_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Oser la grève sous l’occupation
Au printemps 1941, deux grèves secouent successivement le bassin liégeois puis le nord de la France.

Oser la grève sous l’occupation

Au printemps 1941, des grèves secouent successivement le bassin liégeois puis le nord de la France. En pleine occupation, près de 200 000 ouvriers et mineurs, poussés à bout par des conditions de vie insoutenables, osent défier l’occupant. Ce mouvement social a eu des conséquences dramatiques mais il reste passé sous silence.

Walter, retour en résistance
Walter continue son long combat, fait de petites batailles, contre toutes les formes de démagogies, d’injustices et d’oppressions

Walter, retour en résistance

Walter Bassan a 82 ans. D’écoles en manifestations, de discours engagés en témoignages de la guerre, Walter continue son long combat, fait de petites batailles, contre toutes les formes de démagogies, d’injustices et d’oppressions. 

Faire quelque chose
À la rencontre de résistants français de la Seconde Guerre mondiale.

Faire quelque chose

À la rencontre de résistants français de la Seconde Guerre mondiale. Le réalisateur recueille la parole de ces nonagénaires saisissants par leur vivacité d’esprit et la force intacte de leurs espérances. Des femmes et des hommes, qui, au début des années 40, étaient parfois plus proches de l’adolescence que de l’âge adulte.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales