Good Year, la mort en bout de chaîne (56 mn)

Durant six ans, Mourad Laffitte a suivi les salariés de l’usine Goodyear d’Amiens Nord et a filmé leur quotidien.
Après Chronique d’une délocalisation annoncée, un documentaire qui relate la lutte de 1300 salariés de l’usine contre un plan de licenciements, ce second volet aborde le chapitre des risques de cancers dus à l'exposition prolongée à certains produits chimiques (HAP-CMR) utilisés dans la composition des pneus.
Pour ce réalisateur, il était indispensable de s’intéresser plus précisément à ce scandale sanitaire partiellement évoqué dans le premier volet, et de le dénoncer. En effet, courant mai 2009, durant le tournage, il s'est retrouvé en possession d’un rapport accablant pour les différentes directions successives.
Établi en 2007 à la demande du CHSCT suite à un article de la revue
Que Choisir, ce rapport place en haut de tableau les pneus de marque Goodyear en raison de la haute teneur en produits toxiques. Éveiller les consciences et engager le débat sur le sujet sont les objectifs de ce documentaire. Il s’inscrit dans une problématique plus large et tristement actuelle : désindustrialisation, liquidation de la médecine du travail (les activités de protection et de prévention ainsi que la surveillance de la santé des travailleurs), démantèlement du code du travail…

...

Voir plus

Le DVD : 12,00 € Jac-mort-en-bout-de-chaine_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Putain d’usine & Inventaire avant liquidation
Deux documentaires de Rémy Ricordeau sur le travail à l’usine.

Putain d’usine & Inventaire avant liquidation

Deux documentaires de Rémy Ricordeau sur le travail à l'usine et sur les alternatives possibles à une société tournée vers un consumérisme effréné.

Vendanges
Une ode humaniste qui questionne le rapport de l’homme à son travail dans une société inégalitaire.

Vendanges

Des hommes, des femmes, des retraités, des étudiants, des chômeurs, des précaires… Cherchant la nature parce qu’ils étouffent en ville, cherchant la compagnie parce qu’ils sont seuls, cherchant la paye, surtout. Les vendanges se situent là, dans cette tension entre un monde magnifique et une société violente.

Le Bonheur au travail
Le travail oppresse ? Et si la solution se trouvait dans l’organisation même de l’entreprise ?

Le Bonheur au travail

Le travail oppresse ? Comme en témoigne la vague de suicides dans les grandes entreprises, le mal est profond. Ce fléau fait sans arrêt de nouvelles victimes. C’est aujourd’hui un problème majeur de notre société. Et si la solution se trouvait dans l’organisation même de l’entreprise ?

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales