Le nom des 86 (63 mn)

86 Juifs sélectionnés au camp d'Auschwitz sont déportés à l'été 1943 au camp de Natzweiler-Struthof où une chambre à gaz a été spécialement aménagée pour les tuer. August Hirt, directeur de l'Institut d'anatomie de Strasbourg, souhaite constituer une collection de squelettes juifs, pour garder trace de cette «race qui incarne une sous-humanité repoussante, mais caractéristique».
Comment ce sinistre projet a-t-il vu le jour ? Que sont devenus les 86 Juifs gazés pour cette collection anatomique ?
Sur les lieux du crime, experts, témoins et acteurs de la mémoire font le récit d'un des plus tragiques épisodes de la Seconde Guerre mondiale, emblématique de la Shoah et des dérives de la science sous le nazisme, tout en questionnant la difficile mémoire du crime et ses implications éthiques. Mais cette histoire, c'est aussi et surtout le combat d'un journaliste allemand pour redonner une identité à ces hommes et femmes réduits à une liste de matricules.
L'inlassable quête pour retrouver le nom des 86.

Location 72h (VOD): 3,50 € Gift Louer le film
Le DVD : 12,00 € Le-nom-des-86-recto_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Oser la grève sous l’occupation
Au printemps 1941, deux grèves secouent successivement le bassin liégeois puis le nord de la France.

Oser la grève sous l’occupation

Au printemps 1941, des grèves secouent successivement le bassin liégeois puis le nord de la France. En pleine occupation, près de 200 000 ouvriers et mineurs, poussés à bout par des conditions de vie insoutenables, osent défier l’occupant. Ce mouvement social a eu des conséquences dramatiques mais il reste passé sous silence.

Walter, retour en résistance
Walter continue son long combat, fait de petites batailles, contre toutes les formes de démagogies, d’injustices et d’oppressions

Walter, retour en résistance

Walter Bassan a 82 ans. D’écoles en manifestations, de discours engagés en témoignages de la guerre, Walter continue son long combat, fait de petites batailles, contre toutes les formes de démagogies, d’injustices et d’oppressions. 

Faire quelque chose
À la rencontre de résistants français de la Seconde Guerre mondiale.

Faire quelque chose

À la rencontre de résistants français de la Seconde Guerre mondiale. Le réalisateur recueille la parole de ces nonagénaires saisissants par leur vivacité d’esprit et la force intacte de leurs espérances. Des femmes et des hommes, qui, au début des années 40, étaient parfois plus proches de l’adolescence que de l’âge adulte.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales