Au cul des bêtes (52 mn)

« Il y eut un temps où la merde des vaches, leur odeur me pénétrait, jusqu’au vomissement. Je ne pouvais pas penser à autre chose qu’à l’animal, il était mon roi et j’étais son esclave. Papa, tu avais une phrase fétiche « Si tu ne le fais pas pour moi, fais le pour le bien des animaux ». Toutes ces années, ma vie collait à l’animal, à sa crasse, à ses humeurs. Je me suis fondu et même dissout à ne plus être. J’avais l’impression de passer à côté de ma vie. »
Olivier Plagnard
Ce film pose la question de la transmission. Sortir de cette histoire, sans trahir, faire accepter qu’on veuille être autre, dans le respect de ce qui me fonde, affirmer un autre don que le don des bêtes. Je [me] filme ce que je suis et que je ne veux plus être. Je filme le travail, pendant un hivernage, au cul des bêtes. Être éleveur, être cinéaste : deux mondes que je porte en moi et qui me partagent.

Location 72h (VOD): 2,99 € Gift Louer le film
Le DVD : 12,00 € Auculdesbetes_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Le cinéma d'animation en France
Cette série documentaire en trois volets fait pour la première fois un panorama du cinéma d’animation en France.

Le cinéma d'animation en France

Cette série documentaire en trois volets fait pour la première fois un panorama du cinéma d’animation en France. Étapes de fabrication de films, dessin animé, papier découpé, 3D, motion capture, longs et courts métrages, série TV, formation, production… 

La Cinémathèque Française
Influencé par le surréalisme, Jean Herman filme les bureaux de la Cinémathèque Française.

La Cinémathèque Française

Influencé par le surréalisme, Jean Herman filme les bureaux de la Cinémathèque Française, abritée dans un « hôtel particulier de la rue de Courcelles », et la salle de projection rue d’Ulm.

Alain Delon, cet inconnu
Un portrait passionnant de l’acteur le plus beau et le plus fascinant du cinéma français !

Alain Delon, cet inconnu

Un portrait d’Alain Delon qui tente d’arracher tous ses masques à une icône nationale hérissée de défenses. Au terme de ce parcours vertigineux, une vérité nouvelle apparaît : Alain Delon, l’homme aux 87 films, la plus belle gueule du cinéma français, est un homme que l’on ne connaît pas.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales