Une vie simple (1h53mn)

Au service d’une famille bourgeoise depuis quatre générations, Ah Tao vit seule sous le même toit que Roger, le dernier héritier, qu’elle continue de materner, toujours aux petits soins. Producteur de cinéma, celui-ci dispose de peu de temps pour elle. Jusqu’au jour où Ah Tao tombe malade…
Avec : Deanie Ip, Andy Lau
Festival de Venise : Prix d’Interprétation Féminine
Festival Paris Cinema : Prix du Public, Prix des Etudiants
La réalisatrice Ann Hui livre avec Une vie simple une fable sociale pleine de tendresse et d’émotion, portée par un duo d’acteurs exceptionnels : Deanie Ip, qui remporte pour l’occasion le Prix d’Interprétation Féminine au Festival de Venise, et Andy Lau tout en justesse et en sobriété dans un rôle à contre-emploi qui révèle l’étendue de son talent. Un petit bijou à la fois romanesque et attachant, qui aspire à réconcilier les générations et les classes sociales. D’après une histoire vraie.
Bonus :
Dans les coulisses du film (40 mn)
Version originale : cantonaise - Sous-titres : Français

Le DVD : 19,95 € Unevie-simple_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Mais où et donc Ornicar
Ils ont 30 ans et encore des amours, des rêves et des passions.

Mais où et donc Ornicar

Ils ont 30 ans. Aujourd’hui ils ont des enfants, des appartements, des métiers, des voitures et encore des amours, des rêves et des passions. Au hasard des feux de la ville, ils vont se croiser et se décroiser sous le regard attentif et interrogateur de leurs enfants.

Survivre à sa vie
Eugene vit une double vie, partagée entre le monde réel et les moments rêvés.

Survivre à sa vie

Eugene vit une double vie, partagée entre le monde réel et les moments rêvés. Un jour, il se rend chez un psychanalyste qui entreprend l’interpretation de ses rêves et lève le voile sur son enfance d’orphelin...

Otesánek
Karel Horák et Božena Horáková ne peuvent pas avoir d'enfants pour des raisons médicales.

Otesánek

Karel Horák et Božena Horáková ne peuvent pas avoir d'enfants pour des raisons médicales. Dans la maison qu'il vient d'acheter, Karel trouve une souche ressemblant à un bébé. Il la montre à Božena qui commence à traiter le morceau de bois comme un enfant et lui donne le nom d'Otík.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales