Empreintes (63 mn)

Marion, Adam, Laure et Thomas sont de jeunes adultes qui ne se connaissent pas. Leur point commun : ils ont vaincu le cancer dans leur enfance…
Quinze ou vingt ans après, nous allons à leur rencontre dans leur vie d’aujourd’hui. L’omniprésence de l’histoire de leur cancer a façonné une mémoire tissée de forts ressentis émotionnels. À l’occasion d’une rencontre avec d’autres jeunes adultes, marqués comme eux par cette traversée, ils partagent leurs regards, courage, révolte, empathie, urgence de vivre… depuis la vie a pour eux une saveur particulière…
Certains se sentent paradoxalement invulnérables. Pour la plupart, les souvenirs sont encore très présents et impactent leurs engagements et leur regard sur la vie. Au fond d’eux-mêmes, ils ont tous le souvenir d’un long combat solitaire. Reste imprimée la trace de la douleur physique, de la sensation d’incompréhension, de la différence, de l’isolement mais aussi de l’attention portée, du soutien des proches, des moments de partage et d’espoir…
Mais le présent c’est aussi le chemin de Valentin, 7 ans, qui aujourd’hui se bat contre une leucémie et qui, à son tour, se confronte à cette traversée.
Musique : Serge Vella

...

Voir plus

Location 72h (VOD): 5,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 32,00 € Empreintes_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

La Ronce et La Clématite
Redortiers, village des Alpes de Haute-Provence, a été peu à peu abandonné dès 1840.

La Ronce et La Clématite

Redortiers, village des Alpes de Haute-Provence, a été peu à peu abandonné dès 1840. Au XXe siècle il ne reste plus aucun habitant. Jean Giono y a situé l’action de son roman Regain.

Walter, retour en résistance
Walter continue son long combat, fait de petites batailles, contre toutes les formes de démagogies, d’injustices et d’oppressions

Walter, retour en résistance

Walter Bassan a 82 ans. D’écoles en manifestations, de discours engagés en témoignages de la guerre, Walter continue son long combat, fait de petites batailles, contre toutes les formes de démagogies, d’injustices et d’oppressions. 

La Famille, un peu, beaucoup, à la folie. Vol.2
En faisant l’état des lieux de ce que devient la Famille, les réalisatrices brossent le portrait d’une sociéte imaginative.

La Famille, un peu, beaucoup, à la folie. Vol.2

Interrogeant frères et sœurs, parents et enfants sur les liens qui les unissent, les réalisatrices brossent le portrait d’une sociéte imaginative, où l’individu n’hésite plus à s’émanciper des normes établies pour tracer son propre chemin. 2ème volet : La Famille, à quoi ça sert ?

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales