À la recherche du son (52 mn)

Les PREMIERS PAS DU CINEMA

Contrairement à la croyance, le cinéma ne devient pas subitement sonore et parlant en 1927 avec la sortie du film Le Chanteur de jazz. Bien au contraire. À la recherche du son, nous retrace la véritable histoire de la naissance du cinéma sonore.
Cette aventure passionnante est en fait une véritable épopée technique et artistique, dont les origines remontent bien au-delà de la naissance même du cinéma. Du film loué avec un chanteur au pianiste d'accompagnement, de la machine à bruits au phonographe synchronisé, d'Edison à Camille Saint-Saëns, en passant par Mussolini (!), nous découvrons une multitude de procédés digne du concours Lépine et de personnages parfois inattendus, mais qui ont tous contribué, à leur manière, à cette grande aventure.
Mené à un train d'enfer ce documentaire, nous fait découvrir des images incroyables et inconnues, qui jettent un regard nouveau sur l'un des plus grands événements culturels du XXe siècle.

Location 72h (VOD): 3,00 € Gift Louer le film
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Le cinéma d'animation en France
Cette série documentaire en trois volets fait pour la première fois un panorama du cinéma d’animation en France.

Le cinéma d'animation en France

Cette série documentaire en trois volets fait pour la première fois un panorama du cinéma d’animation en France. Étapes de fabrication de films, dessin animé, papier découpé, 3D, motion capture, longs et courts métrages, série TV, formation, production… 

La Cinémathèque Française
Influencé par le surréalisme, Jean Herman filme les bureaux de la Cinémathèque Française.

La Cinémathèque Française

Influencé par le surréalisme, Jean Herman filme les bureaux de la Cinémathèque Française, abritée dans un « hôtel particulier de la rue de Courcelles », et la salle de projection rue d’Ulm.

Alain Delon, cet inconnu
Un portrait passionnant de l’acteur le plus beau et le plus fascinant du cinéma français !

Alain Delon, cet inconnu

Un portrait d’Alain Delon qui tente d’arracher tous ses masques à une icône nationale hérissée de défenses. Au terme de ce parcours vertigineux, une vérité nouvelle apparaît : Alain Delon, l’homme aux 87 films, la plus belle gueule du cinéma français, est un homme que l’on ne connaît pas.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales