http://www.filmsdocumentaires.com
 

Françoise Héritier, célèbre anthropologue, qui a succédé à Claude Lévy-Strauss au Collège de France et a produit une vingtaine d’ouvrages indispensables, livre à Patric Jean sa pensée sur la construction du rapport masculin / féminin.


Durant ces entretiens filmés, Françoise Héritier retrace de manière simple, éblouissante et imagée, toute sa réflexion sur la pensée de la différence fondée sur l’opposition des sexes. En tant qu’anthropologue mais aussi à partir d'anecdotes de sa propre vie, elle raconte 200 000 ans de cette hiérarchie « patriarcale » aujourd’hui remise en question.

Une réflexion sur les questions telles la domination masculine, l’alliance, la parenté, la filiation, le rapport de sexe et de genre, qui a bouleversé la pensée contemporaine.


Dans la continuité du principal théoricien du structuralisme, Françoise Héritier approfondit la Théorie de l'Alliance et celle de la Prohibition de l'inceste, établies communément sur la notion de circulation des femmes. Elle avance le concept de l'« identique » et de sa « frustration répulsive », reprenant dès lors les approches de Lévi-Strauss et celle de l'anglais Alfred Radcliffe-Brown. Elle s'appuie avant tout sur les notions de « nature » et d'« environnement » dans les conceptions des sociétés étudiées.


Elle est membre d'honneur de l'association Femmes & Sciences depuis sa création en 2000. Elle est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence. Elle soutient, depuis sa création en 2001, le fonds associatif Non-Violence XXI.

Patric Jean est un auteur réalisateur engagé sur des questions sociales et politiques. Il a réalisé entre autres films : « Les Enfants du Borinage - Lettre à Henri Storck », « La Raison du plus fort », « D’un mur l’autre, de Berlin à Ceuta » et « La Domination masculine ».

«Conversations» avec Françoise Héritier

un film de patric Jean

« Je ne suis pas féministe, mais », cette expression est évoquée par Christine Delphy lors d’une émission où elle est invitée avec Simone de Beauvoir en 1985. On retrouve la phrase rituelle que beaucoup de femmes ont pu prononcer un jour, par peur d’employer un mot stigmatisé, mais pour s’autoriser quand même à exprimer un désir d’égalité. Mêlant entretiens filmés et images d’archives, ce documentaire offre le portrait d’une théoricienne féministe, militante et fondatrice du MLF. Il retrace la trajectoire d’une figure majeure de l’histoire du féminisme en insistant sur l’importance des luttes, d’hier à aujourd’hui, pour faire avancer la cause des femmes.

Je ne suis pas féministe, mais...

un film de Florence Tissot et Sylvie Tissot

Un film produit par Black Moon, avec l’aide de la Mission pour la place des femmes au CNRS

  © Filmsdocumentaires.com     -     Avec le soutien du CNC      -    Réalisation : Sam Lebeau     -     Conditions générales de ventes    -    Mentions légales              http://www.cnc.fr/Site/Template/Accueil.aspx?SELECTID=614&&t=2Conditions.htmlMentions.htmlshapeimage_9_link_0shapeimage_9_link_1shapeimage_9_link_2
FILMS&DOCUMENTAIRES.COMhttp://www.filmsdocumentaires.com
Un autre regard sur le monde
S’inscrire à la Newsletter
  1. Retrouvez nous sur Facebook et Twitter

Ces entretiens se déclinent en 4 chapitres disponibles séparément en VoD :

- « La Valence différentielle des sexes » Voir le film

- « Les Origines » Voir le film

- « Sang, sperme, lait, hiérarchie » Voir le film

- « Filiation, terminologie, alliance » Voir le film

  1. VoD