Dora films

Dora films

Depuis 1987, Dora films a été créée pour concrétiser des désirs de films. Notre catalogue comprend plus de quarante films principalement documentaires.
Dora films association développe son activité dans trois directions :
- l'édition vidéo (EDV 2257) et le développement de sa collection de DVD largement diffusée dans les médiathèques de France.
- la mise en valeur de son parc de matériel comprenant aujourd'hui : une unité de tournage XDCAM, deux unités de tournage DVCAM, des équipements d'éclairage, des unités de prise de son numérique, deux salles de montage virtuel Avid.
- des activités de formation au cinéma ou de conseil qui se déclinent par des partenariats avec différents organismes.

en savoir plus...

Films produits par Dora films

Un tombeau pour Khun Srun
Khem se confronte à la mémoire de son père, Khun Srun, écrivain cambodgien.

Un tombeau pour Khun Srun

Khem se confronte à la mémoire de son père, Khun Srun, écrivain cambodgien, entré dans le maquis des Khmers rouges en 1973 et exécuté par eux en 1978. Elle rencontre des survivants, une cousine, une tante, des ouvriers d'un atelier des chemins de fer…

La petite étincelle
En Alsace, Solange Fernex est une pionnière de l'écologie au moment où on ne parlait pas encore d'écologie.

La petite étincelle

En Alsace, Solange Fernex est une pionnière de l'écologie au moment où on ne parlait pas encore d'écologie. Quand je la contacte en 2006 pour faire un portrait d'elle et de son parcours, elle me demande de faire vite car ses jours sont comptés en raison d'un cancer.

Le nom des 86
86 Juifs sélectionnés au camp d'Auschwitz sont déportés à l'été 1943 au camp de Natzweiler-Struthof

Le nom des 86

86 Juifs sélectionnés au camp d'Auschwitz sont déportés à l'été 1943 au camp de Natzweiler-Struthof où une chambre à gaz a été spécialement aménagée pour les tuer. August Hirt, directeur de l'Institut d'anatomie de Strasbourg, souhaite constituer une collection de squelettes juifs, pour garder trace de cette «race qui incarne une sous-humanité repoussante, mais caractéristique».

Georges Courtois
Après douze années d'incarcération, un homme bénéficie d'une permission. Il s'appelle Georges Courtois. Dans l'entre-deux de la permission, il tente de retrouver les siens...

Georges Courtois

Après douze années d'incarcération, un homme bénéficie d'une permission. Il s'appelle Georges Courtois. Il a été condamné à 20 ans de prison pour avoir, le 19 décembre 1985 à Nantes, pris en otage les magistrats et les jurés qui le jugeaient pour plusieurs hold-up. Il avait alors exigé la venue d'une équipe de télévision et dénoncé la mort sociale des détenus. Ces images ont fait le tour du monde.

Visages d’une absente
L’absente, c’est la mère disparue du réalisateur, une figure qu’il convoque en interrogeant la mémoire de ses sœurs et de son frère aîné

Visages d’une absente

L’absente, c’est la mère disparue du réalisateur, une figure qu’il convoque en interrogeant la mémoire de ses trois sœurs et de son frère aîné, nés de quatre pères différents et qui n’ont pas grandi ensemble. Il confronte ces mémoires trop pleines ou trop vides (ou trop pleines de leur vide) aux traces que sa mère a laissées, lettres et photos sans légendes ou parfois déchirées.

À cœur ouvert
Immersion à l’hôpital Mahosot de Vientiane durant une des missions de l’Aide au Développement de la Santé.

À cœur ouvert

Plusieurs fois par an, ils se retrouvent à treize mille kilomètres de chez eux dans un hôpital du Laos. Venus de Luxembourg, de Strasbourg, de Freiburg, ils sont chirurgiens, pédiatres, infirmiers, anesthésistes….
Durant une semaine, ils opèrent des enfants atteints de malformations cardiaques et forment l’équipe médicale laotienne afin de la rendre autonome dans un proche avenir.

Les enracinés
Yvette, Arlette, Léon, Catherine et Jean ont entre 70 et 80 ans. Ils habitent dans des régions différentes, mais vivent depuis des décennies dans la même maison, sur cette terre qui les a vus naître...

Les enracinés

Yvette, Arlette, Léon, Catherine et Jean ont entre 70 et 80 ans. Ils habitent dans des régions différentes, mais vivent depuis des décennies dans la même maison, sur cette terre qui les a vus naître. Ils sont d’origine paysanne, ont connu une vie faite du dur labeur de la terre et de l’élevage. Aujourd’hui, en marge du monde moderne, la plupart d’entre eux ont levé le pied et touchent une petite retraite.

J'aimais bien chanter
Portrait du comédien Claude Duparfait qui travaille depuis de nombreuses années avec le metteur en scène Stéphane Braunschweig...

J'aimais bien chanter

Portrait du comédien Claude Duparfait qui travaille depuis de nombreuses années avec le metteur en scène Stéphane Braunschweig.
Oscillant entre les entrailles d’un théâtre où le comédien répète seul le texte de “Prométhée enchaîné” d’Eschyle, des tours d’immeubles de Gennevilliers et la nature verdoyante d’une maison à la campagne, ce film nous fait découvrir le métier de comédien comme un chantier permanent où tout se renouvelle sans cesse...

Les éclaireurs
Dans une maison jaune au cœur de Strasbourg, des gens venus de tous les coins du monde livrent par bribes leur espoir de trouver un refuge suite aux persécutions qui les ont fait basculer dans l’exil...

Les éclaireurs

Dans une maison jaune au cœur de Strasbourg, des gens venus de tous les coins du monde livrent par bribes leur espoir de trouver un refuge suite aux persécutions qui les ont fait basculer dans l’exil.
Progressivement, une autre violence va se superposer à la violence passée : celle qu’on leur fait subir, ici, chez nous…

Emilio du Hohwald
Le père d’Emile Kuntz a quitté en 1907 l’Alsace, alors allemande, pour le Brésil où il meurt tragiquement quelques jours après son arrivée...

Emilio du Hohwald

Le père d’Emile Kuntz a quitté en 1907 l’Alsace, alors allemande, pour le Brésil où il meurt tragiquement quelques jours après son arrivée.
Près d’un siècle plus tard, Emile ne sait pas grand-chose sur cette histoire mais ce mystère le hante tout comme le Brésil le fascine. Il se confie à son amie Regina, réalisatrice brésilienne vivant en Alsace. Elle mène l’enquête au Brésil et découvre une ville marquée par une culture germanique...

Mesdames rêvent
Reconnue aujourd’hui au même titre que les autres danses, la danse orientale ou danse du ventre s’est propagée au-delà de l’Orient et a gagné l’Europe...

Mesdames rêvent

Reconnue aujourd’hui au même titre que les autres danses, la danse orientale ou danse du ventre s’est propagée au-delà de l’Orient et a gagné l’Europe. Mais que représente cette danse pratiquée par des Européennes ? Par quel mystère, l’ondulation des corps et des voiles légers attire et fait rêver les femmes ?

La casa à la rue
À la manière d’un carnet de notes et d’images tenu entre 2000 et 2006 ce film témoigne des dérives à travers Strasbourg de groupes de demandeurs d’asile...

La casa à la rue

À la manière d’un carnet de notes et d’images tenu entre 2000 et 2006 ce film témoigne des dérives à travers Strasbourg de groupes de demandeurs d’asile : à la fois parcours d’endurance administratif et défilé protestataire, la triste équipée de personnes isolées et de familles en quête d’un abri et d’une reconnaissance.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales