Logo-play

Catalogue Histoire et Géopolitique commençant par la lettre “I”

Films 1 à 20 sur 23
Indicatif Bruno : Bigeard dans l'oeil des médias

Indicatif Bruno : Bigeard dans l'oeil des médias

Ce film se penche sur la naissance, les évolutions et les mutations de la communication militaire à travers le pionnier du genre : le Général Marcel Bigeard. Chef militaire autant que précurseur d'un nouvel art de la guerre à travers ses expériences en Indochine et en Algérie

Instantané d'histoire

Instantané d'histoire

L’ambition de cette série documentaire est de raconter le destin d’individus plongés dans la grande Histoire du XXème siècle par le prisme de leurs photos personnelles et jamais révélées.

Irlande(s) : l’aube d'un pays

Irlande(s) : l’aube d'un pays

Des « pâques sanglantes » de 1916 aux lendemains incertains du processus de paix en Irlande du nord. retour sur l’histoire tourmentée d’une ile partagée. Dix-Sept ans après les accords qui mettaient officiellement un terme à la guerre irlandaise, qu’en est-il du chemin parcouru ?

Il était une fois en Yougoslavie : Cinéma Komunisto

Il était une fois en Yougoslavie : Cinéma Komunisto

Cinema Komunisto est un voyage à travers la fiction et la réalité d’un pays qui n’existe plus qu’au cinéma. Tito, le président yougoslave, créa à Belgrade un « Hollywood de l’Est » attirant des stars comme Richard Burton et Orson Welles pour ajouter une touche de glamour à l’effort national.

Illustre & Inconnu - Comment Jacques Jaujard a sauvé le Louvre

Illustre & Inconnu - Comment Jacques Jaujard a sauvé le Louvre

À l’aube de la seconde Guerre Mondiale un groupe de résistants et de passionnés d’art organise l’exfiltration rocambolesque des chefs-d’oeuvre du Musée du Louvre afin de les soustraire aux Nazis. Celui qui dirige l’opération est Jacques Jaujard, le directeur du Louvre.

Il est minuit, Paris s'éveille

Il est minuit, Paris s'éveille

De Saint-Germain-des-Prés à la place de la Contrescarpe, après-guerre, un esprit de renouveau souffle sur la rive gauche et Paris va connaître des nuits prodigieuses. Il est minuit, Paris s’éveille…

Il n’y a pas de Kennedy heureux

Il n’y a pas de Kennedy heureux

Entre enfances dorées et destins brisés, images officielles et archives familiales, Il n’y a pas de Kennedy heureux navigue parmi les personnalités complexes du clan Kennedy pour dresser le portrait sans concession mais empreint de nostalgie des acteurs de la famille.

Israël-Palestine, l'emprise des images

Israël-Palestine, l'emprise des images

Ce film en deux parties s'appuie sur les images de l'Ina pour raconter non pas l’histoire du conflit israélo-palestinien mais une autre histoire, celle du regard que la France, à travers sa télévision, a porté sur le sujet.

Impunité

Impunité

En Colombie pendant 10 ans, des groupes paramilitaires proches du pouvoir, prétextant la lutte contre les FARC ont semé la terreur dans des centaines de villages, violant, torturant des milliers d’innocents.
 Bilan de ces 10 années, 50 000 morts, un véritable massacre à grande échelle.
 40 chefs paramilitaires sont aujourd’hui jugés dans un processus appelé « Justice et Paix ».

Izkor, les esclaves de la mémoire

Izkor, les esclaves de la mémoire

« Izkor » signifie « souviens-toi » en hébreu, et c’est sur cet impératif dicté aux enfants d’Israël que s’interroge le film. Au mois d’avril, en Israël, les fêtes et les commémorations se succèdent. Izkor, c’est la société israélienne comme on ne l’a jamais montrée, c’est trente jours de la vie d’un État vivant au rythme des pulsations de sa mémoire.

Israël - Palestine, de la guerre à la paix

Israël - Palestine, de la guerre à la paix

1948 L’État d’Israël est créé. Pour les Juifs, c’est une joie immense. Pour les Palestiniens et pour le monde arabe, c’est la « Naqhba », la catastrophe. Depuis, séquences de guerre et plans de paix se succèdent presque mécaniquement...

Ici est tombé

Ici est tombé

Sans patriotisme aucun, Ici est tombé est un film sur ceux qui ont participé à la libération de Paris lors de la seconde guerre mondiale.

Irak, vivre sous les bombes

Irak, vivre sous les bombes

Le film donne la parole à une mosaïque de per­son­nages anonymes, mais représen­tat­ifs d’un peu­ple livré à l’incertitude. Vivre sous les bombes a été tourné à Bag­dad, Bas­sora, Baby­lone et Kerbala.

Irak, le chant des absents

Irak, le chant des absents

Au-delà des his­toires et des sen­ti­ments par­ti­c­uliers des com­mu­nautés, le réal­isa­teur irakien Layth Abdu­lamir capte et retrans­met une image de l’identité de son pays si dif­fi­cile à cerner.

Indignez-vous !

Indignez-vous !

" Face à l'urgence, j'ai poussé un coup de gueule. Face à l'urgence j'ai pris ma caméra. J'ai fait un film. " Tony Gatlif Une irrésistible invitation à la résistance !

Inconnu, présumé français

Inconnu, présumé français

Après la défaite de Dien Bien Phu, en 1954, 4500 eurasiens issus des amours entre colonisateurs et colonisés ont été rapatriés en France. Ils évoquent de façon poignante leur déchirure d'enfants écartelés entre deux cultures.

Iran, sous le voile des apparences

Iran, sous le voile des apparences

Le réalisateur Thierry Michel prête parallèlement écoute aux convaincus de l’Islam radical et à un peuple qui aspire à plus de liberté et de modernité, pour donner un film kaléidoscopique, à l’image de ce pays contrasté.

Illusions perdues, 1941-1942

Illusions perdues, 1941-1942

Le 14 mai 1941, plus de 3700 hommes Juifs, pour la plupart polonais sont arrêtés à Paris et en région parisienne lors de la première arrestation massive de Juifs en France, dite rafle du billet vert. Ils seront internés dans les camps de Pithiviers et de Beaune-La-Rolande, dans le Loiret, premiers camps ouverts en zone occupée, avant d'être déportés vers Auschwitz pour faire de la place aux hommes, femmes et enfants arrêtés lors de la rafle du Vel d'Hiv...

Il faudra raconter

Il faudra raconter

« Il faudra raconter » disaient ceux qui mouraient dans les camps. Aujourd'hui, certains rescapés ont encore la force d'aller au devant des jeunes générations, parler sans relâche dans les classes, de la primaire à la terminale. Qu'en sera-t-il demain quand nous n'aurons plus que des traces ?

I was a soldier

I was a soldier

En 1970, Michael Grigsby prend sa caméra et part filmer trois jeunes Texans récemment rentrés du Vietnam. Là, au cœur de l’Amérique profonde et poussiéreuse, les jeunes gens vont progressivement se livrer au réalisateur, étonnés de rencontrer des hommes qui s’intéressent à eux et à leur histoire.