Logo-play

Catalogue Société : Travail et social commençant par la lettre “L”

Films 41 à 60 sur 73
Les mauvais jours finiront, peut-être...

Les mauvais jours finiront, peut-être...

Délocalisations, licenciements, précarisation du travail… crise économique, sociale, environnementale… Tous ces thèmes témoignent d’une mutation sociale sans précédent. Une alternative sociale, économique, politique est-elle possible aujourd’hui ? Sous la forme d’un road movie dans le Nord-Pas de Calais, le film va à la rencontre de salariés et de chômeurs afin de recueillir leur vision d’un monde meilleur.

La Lumière et les hommes

La Lumière et les hommes

En trois ans, de 1992 à 1995, le phare de la Vieille, érigé au large de la pointe du Raz, est passé sans transition du XIXe au XXIe siècle en abandonnant son feu au pétrole pour le télécontrôle ...
La vie dans un phare en mer, le rituel du feu au pétrole, l’isolement et le poids du temps, les relèves et les tempêtes d’hiver ne sont plus que des souvenirs pour ses anciens gardiens qui travaillent désormais à terre.

Les Gardiens du feu

Les Gardiens du feu

A un mille au large de la pointe du Raz, deux hommes vivent seuls au milieu de la mer, enfermés dans leur tour de pierre. Ce sont les gardiens du phare de la Vieille.
Ce documentaire nous fait découvrir leur vie au phare, en été comme en hiver...

La Dernière ligne

La Dernière ligne

Le Gisèle-Roger est l’un des derniers thoniers ligneurs français. Il effectue sa dernière campagne de pêche au large des Açores avant de rentrer au port pour toujours.
La vie à bord et le travail des quatre hommes d’équipage qui pêchent les thons à la ligne, un par un, de façon traditionnelle. En contrepoint, les techniques de pêche les plus modernes, à bord des navires-usine qui sillonnent l’Atlantique sud...

Le Chant des balises

Le Chant des balises

Depuis plus de 70 ans, le Georges de Joly, le navire baliseur des Phares et Balises de Brest, pose et entretient les centaines de bouées qui jalonnent le littoral breton.
La vie à bord de ce navire pas comme les autres, le travail quotidien de son équipage et sa mission, méconnue mais primordiale... Car en mer, le danger c’est la terre.

Le goût du sel

Le goût du sel

Près de Saint-Louis du Séné­gal, le vil­lage de Ngaye-Ngaye vit de la cul­ture du sel selon une organ­i­sa­tion com­mu­nau­taire com­plexe : les hommes délim­i­tent les champs de sel, les femmes s’occupent de la récolte.

Le lait des autres

Le lait des autres

De 1840 à 1920, elles ont vendu leur lait pour survivre, les nourrices du Morvan, sur place dans leurs chaumières ou exilées chez les bourgeois de Paris. Conséquence tragique de ce singulier commerce : des milliers de nouveau-nés sevrés trop tôt sont morts.

Lift

Lift

Le réalisateur Marc Isaacs s’installe dans l’ascenseur d’un immeuble Londonien.
Les habitants vont peu à peu se confier à lui : un portrait émouvant et teinté d’humour d’un quartier populaire de Londres.

L'esprit des lois

L'esprit des lois

La démocratie sanitaire et sociale : les lois de 2002 : dix ans après. Ce documentaire s’intéresse aux lois qui ont défini les bases de la démocratie sanitaire et sociale.
Aujourd’hui, les usagers sont ils conscients de leurs droits ?

Les villes du futur

Les villes du futur

À quoi ressembleront les villes dans le futur ? Finiront-elles sous une cloche au fond de la mer ? Suspendues dans le ciel, encombrées de voitures volantes ? Avec des gratte-ciel à perte de vue ?
Tout cela mérite une petite enquête...

La vie continue

La vie continue

Au début du 20e siècle, par nécessité, des paysans valaisans sont devenus ouvriers d'usine tout en conservant leur terre.
En 1986, en pleine crise de l'aluminium, des ouvriers de l'usine Alusuisse de Chippis, toutes générations confondues évoquent la grève de 1917, la visite des Nazis durant la seconde guerre mondiale, la vente de matériel à l'Irak en Guerre.
Ils relatent aussi la grève de 1954 qui marque la fin des salaires "fixés au pifomètre".

La casa à la rue

La casa à la rue

À la manière d’un carnet de notes et d’images tenu entre 2000 et 2006 ce film témoigne des dérives à travers Strasbourg de groupes de demandeurs d’asile.

La parenthèse

La parenthèse

La découverte d’un univers souvent médiatisé mais en réalité méconnu : les communautés Emmaüs et leurs compagnons. Que savons-nous de l’homme qui se cache derrière le statut de compagnon ?

La main tendue

La main tendue

Et si je venais à vivre à la rue ? Qui en dehors de l'Etat me tendrait la main ? Pour connaître ceux qui sont toujours là, qui affrontent tout l'hiver et parfois plus la misère, je suis allée voir quatre bénévoles, en Lorraine, entre bonne conscience et culpabilité. Au-delà des discours et de l’indignation, quatre d’entre eux, font face à la misère.

Les Bas-Fonds

Les Bas-Fonds

Une trentaine de sans-abris endossent pour quelques mois des costumes d'acteurs pour jouer les misérables dans la pièce de Maxime Gorki: "Les Bas-fonds".
Un mélange douloureux de misère, d'injustice, de charité et de boue dans lequel se cache un profond amour pour les hommes. De la rue à leur triomphe au Théâtre National de Chaillot.

La raison du plus fort

La raison du plus fort

Quelle drôle d’époque ! Hier encore, on a fermé une usine, jetant sur la route des milliers de personnes. Pas assez rentable. Alors on ferme, on fusionne, on délocalise. Alors qu’en face on construit une prison. Faudrait-il effrayer les chômeurs ? Faudra-t-il que les exclus enferment leurs désirs sous peine d’être enfermés eux-mêmes ? Que sommes-nous en train de faire ?

Les Hermites

Les Hermites

Un centre d'hébergement d'urgence dans la banlieue sud de Paris.
Une douzaine d'hommes de tout horizon, solitaires, les rebuts de la société, vivent le temps d'un hiver dans une petite cité provisoire. Je les ai appelés “les hermites”.

Les travailleu(r)ses du sexe

Les travailleu(r)ses du sexe

En France, depuis la loi Sarkozy de 2003, des femmes et des hommes revendiquent le droit de pouvoir louer librement leur corps alors même que l’économie de marché utilise une pseudo libération sexuelle pour justifier la légalisation de la marchandisation de l’intime.

La vie Alstom

La vie Alstom

A l’heure de la mondialisation et des échanges internationaux, le film raconte les relations complexes entre une ville et une usine, vues par ceux qui en sont les acteurs aujourd’hui. Comment depuis un siècle, Alstom entreprise à la pointe de la technologie vit en symbiose avec Belfort.

LIP : Puisqu'on vous dit que c'est possible

LIP : Puisqu'on vous dit que c'est possible

Cinq ans après mai, les ouvriers de Lip se lancent dans une folle entreprise d’autogestion qui a un retentissement immédiat. Mais la guerre entre les syndicats risque de paralyser le travail de Roger Louis, dont la coopérative Scopecolor a amassé une documentation considérable.