Logo-footer
Change de nom et devient
Capuseen
Logo-play

Catalogue Société : Travail et social

Films 61 à 80 sur 209
La main tendue

La main tendue

Et si je venais à vivre à la rue ? Qui en dehors de l'Etat me tendrait la main ? Pour connaître ceux qui sont toujours là, qui affrontent tout l'hiver et parfois plus la misère, je suis allée voir quatre bénévoles, en Lorraine, entre bonne conscience et culpabilité. Au-delà des discours et de l’indignation, quatre d’entre eux, font face à la misère.

Joyaux du luxe

Joyaux du luxe

Diamants, rubis, saphirs, emeraudes…Leurs seuls noms suffisent à faire rêver. Les pierres précieuses ne seraient pourtant rien sans la main de l’homme qui apprivoise, depuis toujours, leurs scintillements subtils pour leur offrir les tailles, les ornements et les écrins les plus parfaits.

Emmène-moi

Emmène-moi

Quatre jeunes filles s’installent dans un bungalow de la communauté Emmaüs de Strasbourg. Elles sont venues du fin fond de l’Europe ou de l’Asie, pour partager quelques semaines du travail et de la vie des compagnons.

La parenthèse

La parenthèse

La découverte d’un univers souvent médiatisé mais en réalité méconnu : les communautés Emmaüs et leurs compagnons. Que savons-nous de l’homme qui se cache derrière le statut de compagnon ?

Rêve général

Rêve général

Des rêves, des angoisses et des colères. Rêve général met en scène Camille, Julien et Julia la réalisatrice ; ils se sont rencontrés, lors du mouvement anti-CPE en 2006 à l’Université Marc Bloch à Strasbourg.

La casa à la rue

La casa à la rue

À la manière d’un carnet de notes et d’images tenu entre 2000 et 2006 ce film témoigne des dérives à travers Strasbourg de groupes de demandeurs d’asile.

Ikea en kit

Ikea en kit

Une petite entreprise suédoise est devenue le plus grand revendeur de meubles du monde : 206 magasins dans 32 pays, 13 milliards d’euros de chiffre d’affaires... Avec une idée simple, « proposer des meubles esthétiques et fonctionnels à des prix si bas que le plus grand nombre pourra les acheter ». Le groupe suèdois s’introduit sur des marchés difficiles et s’agrandit sans cesse.

La vie continue

La vie continue

Au début du 20e siècle, par nécessité, des paysans valaisans sont devenus ouvriers d'usine tout en conservant leur terre.
En 1986, en pleine crise de l'aluminium, des ouvriers de l'usine Alusuisse de Chippis, toutes générations confondues évoquent la grève de 1917, la visite des Nazis durant la seconde guerre mondiale, la vente de matériel à l'Irak en Guerre.
Ils relatent aussi la grève de 1954 qui marque la fin des salaires "fixés au pifomètre".

Les villes du futur

Les villes du futur

À quoi ressembleront les villes dans le futur ? Finiront-elles sous une cloche au fond de la mer ? Suspendues dans le ciel, encombrées de voitures volantes ? Avec des gratte-ciel à perte de vue ?
Tout cela mérite une petite enquête...

Je travaille donc je suis

Je travaille donc je suis

Ce film interroge la relation au travail des populations fragilisées ou en rupture d’emploi, il révèle combien, pour elles, la quête de sens est nourrie par leur activité professionnelle. Essayer de comprendre le sens que peut prendre le travail pour les personnes fragilisées est à la base de tout accompagnement. Le travail nous parle d’intégration, de reconnaissance, d’estime de soi, mais aussi de contraintes, de revendications et d’exclusion.

L'esprit des lois

L'esprit des lois

La démocratie sanitaire et sociale : les lois de 2002 : dix ans après. Ce documentaire s’intéresse aux lois qui ont défini les bases de la démocratie sanitaire et sociale.
Aujourd’hui, les usagers sont ils conscients de leurs droits ?

Lift

Lift

Le réalisateur Marc Isaacs s’installe dans l’ascenseur d’un immeuble Londonien.
Les habitants vont peu à peu se confier à lui : un portrait émouvant et teinté d’humour d’un quartier populaire de Londres.

Evening Land

Evening Land

Nous sommes à la fin des années 1970. Une grève éclate dans les docks de Copenhague contre la construction de quatre sous-marins : les ouvriers protestent contre le gel des salaires conclu par la direction pour remporter le contrat, mais aussi contre l’équipement des bateaux en missiles nucléaires.

Le lait des autres

Le lait des autres

De 1840 à 1920, elles ont vendu leur lait pour survivre, les nourrices du Morvan, sur place dans leurs chaumières ou exilées chez les bourgeois de Paris. Conséquence tragique de ce singulier commerce : des milliers de nouveau-nés sevrés trop tôt sont morts.

Le goût du sel

Le goût du sel

Près de Saint-Louis du Séné­gal, le vil­lage de Ngaye-Ngaye vit de la cul­ture du sel selon une organ­i­sa­tion com­mu­nau­taire com­plexe : les hommes délim­i­tent les champs de sel, les femmes s’occupent de la récolte.

Thierry, portrait d’un absent

Thierry, portrait d’un absent

Thierry, l’un des “sans domi­cile fixe” de Paris, est mort d’une over­dose en décem­bre 1991 dans l’indifférence et l’anonymat. Routard, à l’adolescence, il par­court la France sac au dos, pour devenir très vite un “zonard”, mod­elé par la drogue et des pas­sages répétés en prison.

Enfance à vendre, histoires d'Albanie

Enfance à vendre, histoires d'Albanie

En Albanie, le trafic des enfants en vue de « travail » à l’étranger est, depuis la chute du régime communiste, toléré de fait par la société et l’état. A travers le travail quotidien de Namik, un Albanais de 45 ans, nous verrons comment, devant l’indifférence passive de la population et des autorités, quelque-uns ont décidé de prévenir ce drame à sa source.

Un travail simple

Un travail simple

Chaque jour, un petit groupe de travailleurs handicapés mentaux quitte leur centre d'accueil, à Meudon, pour aller travailler au siège de l’entreprise Schindler.
Avec leur moniteur d’atelier, ils sont responsables du classement des milliards de contrats de maintenance d’ascenseurs que le siège reçoit de toute la France.

Le Chant des balises

Le Chant des balises

Depuis plus de 70 ans, le Georges de Joly, le navire baliseur des Phares et Balises de Brest, pose et entretient les centaines de bouées qui jalonnent le littoral breton.
La vie à bord de ce navire pas comme les autres, le travail quotidien de son équipage et sa mission, méconnue mais primordiale... Car en mer, le danger c’est la terre.

La Dernière ligne

La Dernière ligne

Le Gisèle-Roger est l’un des derniers thoniers ligneurs français. Il effectue sa dernière campagne de pêche au large des Açores avant de rentrer au port pour toujours.
La vie à bord et le travail des quatre hommes d’équipage qui pêchent les thons à la ligne, un par un, de façon traditionnelle. En contrepoint, les techniques de pêche les plus modernes, à bord des navires-usine qui sillonnent l’Atlantique sud...