Logo-play

Catalogue Société : Travail et social

Films 61 à 80 sur 210
Entre nos mains

Entre nos mains

Pour sauver leur emploi, des femmes décident de reprendre le pouvoir dans leur entreprise de lingerie en créant une coopérative. Au gré des épreuves et des rebondissements, elles découvrent avec bonheur et humour la force du collectif, de la solidarité et une nouvelle liberté.

La Voix de son maître

La Voix de son maître

Douze patrons de grandes entreprises françaises parlent du pouvoir, de la hiérarchie, des syndicats, des grèves, de l’autogestion. Leurs voix se mêlent, se dispersent, se démultiplient dans la ville, les usines… Peu à peu se dessine l’image d’un monde futur gouverné par la finance.

La rage de créer

La rage de créer

Ils ou elles ont créé une entreprise. Leurs raisons sont différentes, leur univers est commun. Quelle est leur histoire ? Quelles sont leurs motivations ? Partout, à deux pas de chez nous, des hommes et des femmes sont habités par la rage de créer.

[G]REVE GENERAL[E]

[G]REVE GENERAL[E]

En février 2006, le gouvernement français instaure le CPE : Contrat Première Embauche. Pendant une période d'essai de deux ans, ce nouveau contrat peut être rompu sans motif. Alors que le gouvernement vante la souplesse du CPE, une partie de la jeunesse française se révolte contre la précarisation de ses conditions de vie.

Les trois-quarts de la vie

Les trois-quarts de la vie

Les jeunes français immigrés à Sochaux démontent le mécanisme de l'exploitation dans leur vie quotidienne telle qu'elle a été pensée par Peugeot. Ils jouent et racontent le recrutement, l'embauche, les horaires, le logement et la lutte qui a été menée...

La parcelle

La parcelle

En mai 1970, à Avessac, en Loire-Atlantique, deux syndicats d'exploitants agricoles, décident d'engager une action de masse. C'est le film de cette exemplaire journée, illustrant l'action syndicale en milieu paysan.

LIP : Puisqu'on vous dit que c'est possible

LIP : Puisqu'on vous dit que c'est possible

Cinq ans après mai, les ouvriers de Lip se lancent dans une folle entreprise d’autogestion qui a un retentissement immédiat. Mais la guerre entre les syndicats risque de paralyser le travail de Roger Louis, dont la coopérative Scopecolor a amassé une documentation considérable.

Femmes de l'eau

Femmes de l'eau

Dans la plupart des cas, la batellerie artisanale s'exerce dans le cadre d'une entreprise familiale. Pour les bateliers, le bateau est, à la fois, leur lieu de travail, leur maison et leur cadre de vie permanent.

Quand Paris dort... Les travailleurs de la nuit

Quand Paris dort... Les travailleurs de la nuit

La nuit est tombée sur Paris. Chacun s’empresse de rentrer chez soi. Peu à peu, la ville se vide, s’apaise, s’endort… Pourtant ça et là, derrières les façades en apparence endormies, des hommes s’activent. Ils sont représentatifs d’une catégorie professionnelle pour qui le travail de nuit est une obligation.

Mon travail, ma peine

Mon travail, ma peine

À la rencontre de François, Vincent, Marie et les autres, qui nous confient le poids de leur quotidien au travail. Ils souffrent à la tâche mais tiennent à leur emploi. Leur douleur ordinaire est-elle donc une fatalité ?

Les villes du futur

Les villes du futur

À quoi ressembleront les villes dans le futur ? Finiront-elles sous une cloche au fond de la mer ? Suspendues dans le ciel, encombrées de voitures volantes ? Avec des gratte-ciel à perte de vue ?
Tout cela mérite une petite enquête...

Enfance à vendre, histoires d'Albanie

Enfance à vendre, histoires d'Albanie

En Albanie, le trafic des enfants en vue de « travail » à l’étranger est, depuis la chute du régime communiste, toléré de fait par la société et l’état. A travers le travail quotidien de Namik, un Albanais de 45 ans, nous verrons comment, devant l’indifférence passive de la population et des autorités, quelque-uns ont décidé de prévenir ce drame à sa source.

L'archipel du sourire

L'archipel du sourire

Un voyage dans l’archipel philippin, à la rencontre de personnalités oeuvrant pour la protection de la vie et de l’environnement, en transmettant les valeurs humanistes aux plus jeunes, créant ainsi des repères fondamentaux pour une rénovation sociale sans pareil.

Good Year, la mort en bout de chaîne

Good Year, la mort en bout de chaîne

Durant six ans, Mourad Laffitte a suivi les salariés de l’usine Goodyear d’Amiens Nord et a filmé leur quotidien. Après Chronique d’une délocalisation annoncée, ce second volet aborde le chapitre des risques de cancers dus à l'exposition prolongée à certains produits chimiques (HAP-CMR) utilisés dans la composition des pneus.

Bolivie, l'enfance au travail

Bolivie, l'enfance au travail

En Bolivie, les enfants et adolescents travailleurs sont incontournables : ils seraient 850 000 dans le pays. Jusqu’à présent, ces activités étaient illégales, mais depuis juillet dernier, les petits Boliviens peuvent travailler en toute légalité… dès l’âge de 10 ans.

Merci Patron !

Merci Patron !

Pour Jocelyne et Serge Klur, rien ne va plus : leur usine fabriquait des costumes Kenzo (Groupe LVMH), à Poix-du-Nord, près de Valenciennes, mais elle a été délocalisée en Pologne. Voilà le couple au chômage, criblé de dettes, risquant désormais de perdre sa maison.

Des voix rebelles, récits populaires des Etats-Unis

Des voix rebelles, récits populaires des Etats-Unis

Autour du livre de Howard Zinn Une histoire populaire américaine, les plus grands acteurs hollywoodiens et les grandes stars de la chanson prêtent leurs voix aux rebelles de l’histoire américaine qui luttèrent pour les changements sociaux.

Glasgow contre Glasgow

Glasgow contre Glasgow

En août 2008, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a publié une enquête révélant que la différence d’espérance de vie entre un enfant né dans un quartier riche de Glasgow et un autre mis au monde dans un quartier pauvre de la même ville atteignait vingt-huit ans.

Grande Dixence

Grande Dixence

Magnifique reportage de 1960 sur la construction du barrage de la Grande Dixence. Le réalisateur suit les équipes de mineurs dans les profondeurs de la montagne et son talent fait ressortir la difficulté des conditions de travail tant physique que mentale des ouvriers.

On dirait que...

On dirait que...

« On dirait que…» et l'imaginaire se met en marche. Plutôt que de jouer aux cow-boys et aux indiens, des enfants de 8 à 13 ans, fils et filles de médecins, d'agriculteurs, de gendarmes ou d'épiciers jouent devant la caméra au métier de leurs parents.