Logo-footer
Change de nom et devient
Capuseen
Logo-play

Catalogue Société : Société française

Films 61 à 80 sur 361
Carbone 14, le film

Carbone 14, le film

Au début des années 80, le monopole d’Etat sur la radiodiffusion explose et des centaines de radios libres investissent la bande FM. Le 14 décembre 1981, la radio Carbone 14 émet pour la première fois sur Paris. Elle va connaître un succès grandissant avant d’être interdite par l’Etat en 1983.

L'amour existe

L'amour existe

La banlieue parisienne filmée à la fin des années cinquante. Un regard poétique et politique de 19 minutes sur la périphérie, colère et nostalgie mêlées.

Pourquoi nous détestent-ils ?

Pourquoi nous détestent-ils ?

Pourquoi nous détestent-ils ? est un documentaire réalisé et incarné par Amelle Chahbi, Alexandre Amiel et Lucien Jean-Baptiste. Chacun d’eux se concentre sur les relations qu’entretient la France avec l'une des composantes de sa population : les Musulmans, les Juifs et les Noirs.

L'intérêt général et moi

L'intérêt général et moi

Une autoroute construite mais vide, un projet ferroviaire pharaonique, un projet d’aéroport vieux de plus de 40 ans. Sous ces infrastructures, des vies, des territoires, des espaces naturels sacrifiés ou devant l’être, au nom de l’intérêt général. Mais qui détermine l’intérêt général ?

Nid plein, nid vide

Nid plein, nid vide

Un jour, l’enfant, devenu un jeune adulte, déploie ses ailes et quitte le nid familial. Ce temps de la séparation ressemble alors pour certaines mères à une libération emplie de fierté, ou à une épreuve initiatique, voire à une épreuve du feu.

La Bête des Vosges

La Bête des Vosges

Dans les Vosges, en 1977, une bête non identifiée s’attaque aux troupeaux et les massacre. Plus de 200 bêtes en six mois ! Les médias la surnomment La Bête des Vosges. Très vite on cherche des coupables.

Louise, son père, ses mères, son frère et ses sœurs

Louise, son père, ses mères, son frère et ses sœurs

Un dîner, bruyant, drôle. Autour de la table, une bien curieuse famille, celle de Louise : son père, ses mères, la femme de son père, ses frères et sœurs. Françoise et Gérard s’aiment depuis 44 ans. Ils ont trois enfants. Sybille et Sylviane s’aiment depuis 23 ans. Elles voulaient un enfant. Elles ont demandé à leur amie Françoise de leur prêter Gérard, son mari. Celle-ci a accepté...

Avec le sang des autres

Avec le sang des autres

Une descente aux enfers. La chaîne chez Peugeot. Son direct et image simple, assourdissante image. C'est là l'essentiel de l'empire Peugeot : l'exploitation à outrance du travail humain ; et en dehors, cela continue...

Brezhoneg, un siècle de breton

Brezhoneg, un siècle de breton

Coffret 3 DVD - 5 films en français - 5 films en breton

- Tout le monde parle breton
- Le français s'installe
- Le basculement
- L'écroulement
- Parler breton demain

Chez ma tante, chronique ordinaire d’une banque peu ordinaire

Chez ma tante, chronique ordinaire d’une banque peu ordinaire

Ce film dresse le por­trait direct des usagers de cette insti­tu­tion, à la porte de laque­lle la plupart d'entre eux frap­pent afin de trou­ver les moyens de franchir une mau­vaise passe de leur vie.

Carrément cornichon !

Carrément cornichon !

Un film drôle et préoccupant qui décrit un aspect exemplaire et tragique d’une mondialisation guidée uniquement par le profit à court terme. Les « petits » cornichons autrefois cultivés en France pour Amora et Maille sont maintenant produit en Inde.

Lourdes et ses miracles

Lourdes et ses miracles

Georges Rouquier, qui est ici le premier spectateur de ce qu’il montre, nous emmène enquêter à ses côtés sur la ville de Lourdes. Le film constitue un témoignage tendre mais juste sur la vie des gens ordinaires.

Paris au « beau temps des équipages »

Paris au « beau temps des équipages »

Il y a à peine plus d’un siècle Paris trépidait sous le sabot des chevaux. Des dizaines de milliers de percherons et de boulonnais, de cobs et de frisons en sillonnaient les rues, en encombraient les carrefours… Ce qu’ambitionne ce film, c’est d’en restituer le panorama instantané.

La Sociologue et l'ourson

La Sociologue et l'ourson

De septembre 2012 à mai 2013, la France s'enflamme sur le projet de loi du Mariage pour tous. Pendant ces neuf mois de gestation législative, Ia sociologue Irène Théry raconte à son fils les enjeux du débat. De ces récits nait un cinéma d’ours en peluches, de jouets, de bouts de cartons.

Mauvais élèves

Mauvais élèves

L'école vue du dernier rang de la classe ou quand d'anciens cancres racontent leur combat contre le système scolaire. Á 14 ans on leur promettait le pire, aujourd'hui ils sont artiste, fonctionnaire ou chef d'entreprise et ils sont heureux.

Vivre ensemble

Vivre ensemble

Non, il ne s’agit pas du fameux « vivre ensemble » dont on nous parle à longueur d’année depuis une décennie et qui a du mal à s’imposer, mais d’un tout autre « vivre ensemble » qui cette fois-ci, fait référence aux différentes générations.

Le temps des crèches

Le temps des crèches

« Aujourd’hui on est mardi, mercredi mais aussi vendredi … » Paroles d’enfants, relativité du temps. Un film tendre, un film drôle, un film dédié à tous ces adultes qui ont oublié qu’ils étaient des enfants. Un documentaire sur le temps qui passe, sur le temps qui reste, sur le temps des crèches…

3 frères pour une vie

3 frères pour une vie

Trois frères exploitent une ferme dans un petit village haut-savoyard. En 1972, ils avaient pris de gros risques en investissant dans la construction d'une étable ultra-moderne de 82 laitières. Trente ans plus tard, le résultat du pari est en demi-teinte. Ils sont tous les 3 célibataires et vivent ensemble dans la même maison.

Les enracinés

Les enracinés

Yvette, Arlette, Léon, Catherine et Jean ont entre 70 et 80 ans. Ils vivent depuis des décennies dans la même maison, sur cette terre qui les a vus naître. Ils sont d’origine paysanne, ont connu une vie faite du dur labeur de la terre et de l’élevage.

La crise du logement

La crise du logement

"Ce film de salubrité publique concerne l'insalubrité des habitations dans lesquelles vivent une bonne moitié des Français. Jamais un document n'a été aussi officiellement subversif puisque le commentaire est tiré d'extraits du Journal Officiel".
Jeander, le Canard Enchaîné