Logo-footer
Change de nom et devient
Capuseen
Logo-play

Catalogue Société : Témoignages

Films 21 à 40 sur 199
La chambre noire de Khuong Mê

La chambre noire de Khuong Mê

Cela fait trois ans que je connais Khuong Mê.
Quand je dis je le connais, il serait plus juste de dire : je cherche à le connaître. Khuong Mê a traversé la guerre d'Indochine contre la France, puis la guerre contre les Etats-Unis.

Le corps du philosophe

Le corps du philosophe

Jean-Luc Nancy, philosophe reconnu au niveau national et international, vit et enseigne à Strasbourg depuis plus de trente ans. Il a subi à l’hôpital civil de Strasbourg une transplantation cardiaque, dont il a parlé pour la première fois dans un livre intitulé « L’intrus ».

Les travailleu(r)ses du sexe

Les travailleu(r)ses du sexe

En France, depuis la loi Sarkozy de 2003, des femmes et des hommes revendiquent le droit de pouvoir louer librement leur corps alors même que l’économie de marché utilise une pseudo libération sexuelle pour justifier la légalisation de la marchandisation de l’intime.

Paris-Orléans, carnet de voyage d'un banlieusard

Paris-Orléans, carnet de voyage d'un banlieusard

Olivier Comte a relié Paris à Orléans à pied, en suivant le tracé de l'ancienne voie romaine. Un voyage dans les territoires du quotidien, pour raconter ces fragments de vies oubliées, croisées au bord d'une route...

Pourquoi toi et pas moi ?

Pourquoi toi et pas moi ?

La discrimination existe depuis toujours. Ce n'est que dans les années 2001 qu'elle devient un délit. Malgré de réelles avancées, l'entreprise est encore rétive à la différence.

Les Hermites

Les Hermites

Un centre d'hébergement d'urgence dans la banlieue sud de Paris.
Une douzaine d'hommes de tout horizon, solitaires, les rebuts de la société, vivent le temps d'un hiver dans une petite cité provisoire. Je les ai appelés “les hermites”.

Quand Paris dort... Les noctambules

Quand Paris dort... Les noctambules

Le temps d’une nuit, nous irons à la rencontre de ceux qui vivent et «font» les vibrations des nuits de la capitale. Ses soirées les plus festives, les plus secrètes, les plus déjantées… Pour certains, la nuit est le temps de la fête et de la danse. Pour d’autres, celui de la culture, du jeu ou de la luxure. On les appelle les noctambules…

Aux Frontières de la Mort

Aux Frontières de la Mort

Aux frontières de la mort, ils sont sortis de leur corps, ils ont baigné dans une lumière surnaturelle. Ils n'en parlent guère, refroidis par le scepticisme de leur entourage. Pourtant, le phénomène des NDE "Near Death Experience" fait l'objet d'études approfondies depuis 1975.
Quatre d'entre eux témoignent ici avec émotion de leur expérience et de ce qu'elle a bouleversé dans leur vie...

Faim de vie

Faim de vie

Faim de vie pénètre sans détour dans l'intimité de trois personnes âgées vivant en Suisse au sein du même établissement médicosocial. Filmés par leur infirmier, ces aînés se dévoilent sans tabou devant la caméra. Touchant, mais sans complaisance, ce documentaire s'attaque à briser l'ignorance qui entoure les personnes âgées, souvent mal comprises et peu valorisées.

La bande du parc Geisendorf

La bande du parc Geisendorf

Geisendorf est le nom d’un Parc. Il est situé au cœur de la Ville de Genève. Depuis longtemps, le parc a mauvaise réputation. Les jeunes du quartier semblent traîner là sans autre but que d’importuner les passants. Ils ont formé une bande. En les approchant, j’ai pris conscience de la richesse de ce parc et du quotidien d’une certaine Suisse sous une perspective peu connue.

Pauvres riches

Pauvres riches

Pour cette écolière d’un village du Togo, 12 ans, « être riche, c’est avoir l’eau courante … ». Pour cette fillette du même âge, de la commune la plus chic de Genève, « être pauvre, c’est vivre dans un appartement… » Comme quoi tout est relatif. Les enfants, de différents milieux, dans les deux pays, en parlent et confrontent leurs points de vue.

El Suizo, soupçons en Equateur

El Suizo, soupçons en Equateur

Gilbert Dufour, citoyen suisse de 28 ans s’établit en Équateur par amour pour Mirka. Ils sont mariés avec trois enfants et vivent à Quito. Le soir du 11 mai 2006 un silence au bout du fil, la vie bascule… Le film « El Suizo, Soupçons en Équateur » est inspiré du récit bouleversant d’un homme dont le destin s’est retourné en vingt-quatre heures.

Hasta la última piedra - Jusqu'à la derniére pierre

Hasta la última piedra - Jusqu'à la derniére pierre

San José de Apartadó, dans la région de l'Uraba au nord-ouest de la Colombie, est un village posé dans un paysage montagneux et boisé que se dispute la guérilla et le gouvernement, sans oublier les para-militaire. En quête d'une solution pour survivre dans ce milieu hostile, les habitants de San José ont décidé de se former en communauté de paix en 1997.

« L'Histoire c'est moi »

« L'Histoire c'est moi »

L'Histoire c'est moi rend compte de la plus vaste entreprise d'histoire orale réalisée en Suisse sur la période de la Deuxième Guerre mondiale. 555 témoins ont été invités à parler de leur expérience singulière et quotidienne de 1939 à 1945.

La traversée du silence

La traversée du silence

Trois femmes nous parlent de leur chemin vers la reconstruction après avoir été victimes d’agressions sexuelles quand elles étaient enfants. Ce film s’attache ainsi à écouter ces femmes afin de comprendre le mécanisme implacable de la loi du silence et de la nécessité d’en sortir.

Être femme aujourd'hui

Être femme aujourd'hui

Être femme aujourd’hui, un combat de tous les instants. Mon propos est essentiellement centré sur la prise en compte de quelques unes des relations vitales qui sont au cœur de l’existence de toute femme. Je tente de montrer en quoi, un travail sur soi-même, peut permettre à une femme d’aujourd’hui de non seulement mieux affronter le monde qui l’entoure, mais d’y avoir une place à part entière

L'attente

L'attente

« Il y a six ans, ma compagne m’annonçait que j’allais devenir père. J’ai pris ma caméra et j’ai filmé durant les neuf mois qui ont suivi, pour conjurer la peur qui m’habitait. »

Le calme de la rivière empoisonnée

Le calme de la rivière empoisonnée

Août 1999, ma compagne photographe remarque un homme dans un hôpital. Le jour de l’éclipse solaire, elle retrouve cet homme dans la foule et le photographie avec son accord. Parmi ses photographies, un visage souriant se détache : celui de Jean-Pierre, Rwandais.

Le monde du bout des doigts

Le monde du bout des doigts

« Je ne vois pas les formes ni la lumière, rien, absolument rien du tout. Mais je ne suis pas dans le noir, je ne vois rien » dit Jean-Michel, aveugle de naissance, tout comme les autres personnages du film.

Les enracinés

Les enracinés

Yvette, Arlette, Léon, Catherine et Jean ont entre 70 et 80 ans. Ils vivent depuis des décennies dans la même maison, sur cette terre qui les a vus naître. Ils sont d’origine paysanne, ont connu une vie faite du dur labeur de la terre et de l’élevage.