Logo-footer
Change de nom et devient
Capuseen
Logo-play

Catalogue Cinéma du monde : Cinéma des pays de l'Est commençant par la lettre “P”

6 Films
Paradjanov (coffret 4 DVD)

Paradjanov (coffret 4 DVD)

Éperdument sensuel, profondément onirique, toujours non-conformiste, Paradjanov restera comme un maître du visuel. Peu importent les histoires et les mythes, qui traversent son œuvre, ce sont les images qui comptent. En seulement quatre films, sa créativité trace un profond sillon dans l’histoire du cinéma.

Père

Père

Le jeune Tako, élevé dans le souvenir de son père, chirurgien mort durant le siège de Budapest en 1945, nourrit ses petits camarades de récits glorieux et fantasmés mettant en scène son père en partisan aux exploits héroïques...

Pour Electre

Pour Electre

Egisthe le tyran fit célébrer par son peuple le quizième anniversaire de son règne. Il y a exactement quinze ans qu’il a tué son frère Agamemnon et qu’il s’est emparé de son royaume.
Au cours des festivités, on a la possibilité de dire la vérité, mais seule Electre, la fille d’Agamemnon s’en sert.

Petit Paul, le prince au muguet

Petit Paul, le prince au muguet

Les contes populaires hongrois ont été majestueusement mis en images par le maître de l'animation hongroise, Marcell Jankovics, nommé aux Oscars en 1974 pour le court-métrage d'animation Sisyphus et primé de la Palme d'or à Cannes en 1977 pour Struggle.

Professeur Hannibal

Professeur Hannibal

Dans la Hongrie fasciste des années 1930, un modeste professeur, Bela Nyul, publie une thèse sur la mort du général carthaginois Hannibal. Il ne tarde pas à apprendre que cet ouvrage déplaît au dictateur en place, le régent Horthy.

Pinco, le lutin génial

Pinco, le lutin génial

Les contes populaires hongrois ont été majestueusement mis en images par le maître de l’animation, Marcell Jankovics, nommé aux Oscars en 1974 pour Sisyphus et primé de la Palme d’or à Cannes en 1977 pour Struggle. Ces 5 films d'animation reflètent la richesse des légendes hongroises et de leur imaginaire.