Logo-footer
Change de nom et devient
Capuseen
Logo-play

Buster Keaton

Buster Keaton

Joseph Frank Keaton Junior, dit Buster Keaton, est un acteur, réalisateur, scénariste et producteur américain, né le 4 octobre 1895 à Piqua (Kansas), et mort le 1er février 1966 à Hollywood (Californie) ; « Buster » est un surnom générique (« pote ») signifiant aussi « casse-cou ». Humoriste célèbre pour son flegme, il fut entre autres surnommé « l'homme qui ne rit jamais » par contraste avec Charlie Chaplin.

en savoir plus...

Logo-play

Films de Buster Keaton

5 Films
La Croisière du Navigator

La Croisière du Navigator

Buster le funambule, l’acrobate géométrique, le comique dadaïste héritier de la tradition du vaudeville américain, n’a jamais poussé aussi loin l’imagination et le comique. Son humour traverse le temps et les modes. Il réunit grands et petits et les fait éclater… de rire !

Le Mécano de la Générale

Le Mécano de la Générale

1861. Pour séduire Annabelle, Johnnie veut s’engager dans l’armée confédérée. Rejeté, il retourne à son métier de conducteur de train...
Un an plus tard, des espions nordistes enlèvent Annabelle et s’enfuient à bord de la General, la locomotive de Johnnie. Une folle poursuite s’ensuit, conduisant Johnnie derrière les lignes ennemies.

Le Mécano de la Générale

Le Mécano de la Générale

Entre film d’aventure extraordinaire et épopée à grand spectacle, Le Mécano de la Générale est souvent cité comme le plus grand chef-d’œuvre de Buster Keaton. Acrobaties ferroviaires, gags malicieux et irrésistibles : Keaton est au paroxysme du génie comique.

Les Lois de l'hospitalité

Les Lois de l'hospitalité

Inspiré de faits réels, Les Lois de l’hospitalité est le deuxième long-métrage de Keaton. Chef d’oeuvre d’absurdité loufoque, riche en aventures pleines de cascades et de rebondissements, il revisite le thème de Roméo et Juliette sans aucune retenue. Et le comique de Keaton devient un art !

Les Trois Âges

Les Trois Âges

Premier long-métrage de et avec Buster Keaton, Les Trois Âges (Three Ages) laisse libre cours à son imagination sans limite. C’est un de ses films les plus irrésistiblement comiques et inventifs.