Logo-play

Alain Resnais

Alain Resnais

Réalisateur, Scénariste
(France)
Né(e) le 03 Juin 1922
A 14 ans, Alain Resnais tourne ses premiers films avec une caméra 8 mm et s’inscrit en 1943 à l’IDHEC en section montage. Il commence sa carrière en tournant de nombreux courts-métrages comme Van Gogh en 1948 ou Guernica en 1950. Mais c’est son documentaire Nuit Et Brouillard (1955), que les camps d’extermination nazis, qui le révèle.

Au début de la Nouvelle Vague, sa première fiction, Hiroshima Mon Amour (1959), révolutionne les conceptions classiques de narration de l’époque. Il y expose sa problématique de la mémoire et de la destruction du récit, qu’il approfondit dans L'Année Dernière À Marienbad (1961) et qui le préoccupera toute sa carrière (La Vie Est Un Roman, 1983). Cinéaste engagé, les thèmes de la guerre et de la politique sont également très présents dans son œuvre (Muriel en 1963 et Stavisky en 1974).

Alain Resnais s’est souvent entouré d’écrivains ou d’intellectuels (Marguerite Duras, Alain Robbe-Grillet) pour écrire ses scénarios. En 1992, il se renouvelle en s’associant au copule de scénaristes Jean-Pierre Braci/Agnès Jaoui pour Smoking/no Smoking et accède au succès populaire avec On Connaît La Chanson en 1997.

En 2003, il réalise une comédie musicale, Pas Sur La Bouche puis, en 2006, un autre film choral, Coeurs.

En 2009, Alain Resnais est sélectionné pour la sixième fois de sa carrière en compétition au Festival de Cannes pour son film Les Herbes Folles où il reçoit des mains de la Présidente du Jury Isabelle Huppert le Prix exceptionnel du Festival de Cannes. Trois ans plus tard, le réalisateur signe Vous N'Avez Encore Rien Vu, présenté en compétition du 65ème Festival International Du Film De Cannes 2012.

en savoir plus...

Logo-play

Films de Alain Resnais

8 Films
Guernica

Guernica

Ce documentaire part du tableau peint par Picasso en 1937 pour témoigner des atrocités de la guerre civile Espagnole et du fascisme puis traite ensuite la guerre sur un mode métaphorique.

Paul Gauguin

Paul Gauguin

La vie et l'oeuvre de Paul Gauguin (1848-1903) en Bretagne et en Océanie sont évoquées à travers ses peintures et des citations extraites de ses écrits.

Le Chant du styrène

Le Chant du styrène

Création, fabrication et utilisation de la matière plastique, à travers toute la chaîne industrielle.

Toute la mémoire du monde

Toute la mémoire du monde

La caméra a franchi le seuil interdit de la Bibliothèque Nationale et pris pour la première fois l'image de ce labyrinthe parsemé de trésors, de machines et de laboratoires.

Le Mystère de l'atelier quinze

Le Mystère de l'atelier quinze

Commande de l’Institut National de la Recherche sur la Sécurité sur la prévention des maladies professionnelles. Tourné en 1957 dans l'usine Francolor d'Oissel, ce documentaire prend des airs d'enquête scientifique pour découvrir le mal mystérieux dont souffre un ouvrier.

Nuit et brouillard

Nuit et brouillard

Devant l'horreur Alain Resnais et Jean Cayrol ont préféré la mémoire insupportable à l'oubli. D'insoutenables images d'archives, des images en couleurs des camps à l'abandon et un texte volontairement froid et accablant, font de ce film un chef-d'oeuvre qui a marqué les mémoires.

Providence

Providence

Clive Langham, écrivain célèbre miné par la maladie, sent tourner la dernière page de sa vie. Durant une nuit troublée par des cauchemars, il imagine son entourage dans un pays en butte à la répression fasciste... Pour la première fois en version restaurée !

Hiroshima, mon amour

Hiroshima, mon amour

En Août 1957, à Hiroshima, une actrice française termine un film sur la paix. Elle s'éprend d'un architecte japonais le dernier jour du tournage. Ils ont vingt-quatre heures devant eux pour vivre cette passion fulgurante... Resnais, Riva, Duras : 3 grands noms pour 1 chef-d’oeuvre.