Jérémie Reichenbach

Jérémie Reichenbach

Réalisateur français, Jérémie Reichenbach entretient un rapport étroit avec l'Afrique (plusieurs voyages et films documentaires au Mali, Niger, Madagascar).
Sans jamais céder à la facilité, il dresse un geste de cinéma primitif, qui "documente", sans commentaires, sans voix rajoutées, si ce n'est celles des êtres qu'il rencontre.
De son film, La Mort de la gazelle, sur les rebelles armés du MNJ (le Mouvement des Nigériens pour la Justice), qui lui valut le Grand prix au Festival du moyen métrage de Brive en 2009 à son court métrage Jours de poussière (2011, documentaire, 15 min), il laisse s'offre comme un réalisateur qui ne cesse d'aller vers l'altérité la plus lointaine, la plus insaisissable.

en savoir plus...

Films de Jérémie Reichenbach

Jours de poussière
Dans l’obscurité d’une nuit africaine, des postes radio grésillent : un coup d’Etat militaire vient d’avoir lieu.

Jours de poussière

Dans l’obscurité d’une nuit africaine, des postes radio grésillent : un coup d’Etat militaire vient d’avoir lieu. Ce soir et les jours qui suivent, je tente de percevoir ce qui a changé chez les habitants du pays.

 Quand passe le train
Chaque jour, des centaines d’hommes et de femmes centre-Américains traversent le Mexique, entassés sur le toit des trains marchandises.

Quand passe le train

« À manger ! À manger ! ». À La Patrona, dans l’état de Veracruz au Mexique, Bernarda et ses compagnes se précipitent dès qu’elles entendent les premiers siflets du train, encore lointain.

Sangre de mi sangre
Sangre de mi sangre nous plonge dans la vie d’une famille de travailleurs d’un abattoir autogéré en Argentine.

Sangre de mi sangre

Sangre de mi sangre nous plonge dans la vie d’une famille de travailleurs d’un abattoir autogéré en Argentine où se côtoient vie, mort et politique. Entre scènes de vie quotidienne et grands moments de l’existence, une histoire d’amour, de partage et de transmission.

Les corps interdits
Sous le joug de lois arbitraires et inhumaines, ils ont été condamnés à errer dans d’inqualifiables limbes à la marge de notre monde.

Les corps interdits

Plusieurs réfugiés, arrivés à Calais au péril de leur vie, dénoncent la violence de leur condition. Leurs voix se superposent à des images de la « jungle » et de l’architecture carcérale du nouveau camp construit par l’État.

Un monde plus propre
En janvier 1998, les grévistes de la COMATEC, compagnie de nettoyage du métro parisien, filiale de Vivendi, revendiquent...

Un monde plus propre

En janvier 1998, les grévistes de la COMATEC, compagnie de nettoyage du métro parisien, filiale de Vivendi, revendiquent l'embauche du personnel intérimaire, une augmentation des salaires et l'amélioration générale des conditions de travail qui ne cessent de se dégrader.
La COMATEC utilisera tous les moyens pour casser cette grève...

Teshumara, les guitares de la rébellion Touareg
Un très beau documentaire musical sur le groupe phare de la musique touareg : Tinariwen.

Teshumara, les guitares de la rébellion Touareg

Un très beau documentaire musical sur le groupe phare de la musique touareg : Tinariwen. C’est le rock des Touareg, rencontre entre un BB King acéré et des muezzins survoltés, chants de révolte, d’errance, d’amour, blues nomade.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales