Logo-play

Dominique Delouche

Dominique Delouche

Dominique Delouche (né en 1931 à Paris) est un réalisateur français.
Après des études aux Beaux-Arts et une formation musicale (piano et chant classique), Dominique Delouche rencontre Federico Fellini dont il devient l'assistant pour trois films : Il Bidone, Les Nuits de Cabiria et La Dolce Vita.

De 1960 à 1967, il produit et réalise des courts métrages. Il passe ensuite à la réalisation de longs métrages : Vingt-quatre heures de la vie d'une femme (1968, sélection officielle du Festival de Cannes 1968), L'Homme de désir (1971, prix Max Ophüls) et Divine (1975) avec Danielle Darrieux. Il met aussi en scène, crée des décors et des costumes pour l'Opéra de Paris et le Festival d'Aix-en-Provence : Werther, Le Roi malgré lui (1978), Didon et Énée (1972) .

En 1970, il monte et filme pour la télévision française l'opéra « La Voix humaine » (texte de Cocteau et musique de Poulenc ; dir. Georges Prêtre), l'actrice étant la créatrice du rôle en 1959, la cantatrice Denise Duval, avec qui il filmera en 1998 une leçon d'interprétation de cette même « Voix humaine », « Denise Duval, ou la Voix retrouvée ».

À partir de 1980, Dominique Delouche se consacre aux films sur la danse, avec comme optique la transmission du savoir des plus grandes figures du ballet du xxe siècle1.

En 2008, la Lincoln Center Film Society a consacré à Dominique Delouche un hommage pour « l'ensemble de son œuvre ».

Il est Chevalier dans l'Ordre des Arts et Lettres.

en savoir plus...

Logo-play

Films de Dominique Delouche

Films 1 à 20 sur 28
24 heures de la vie d'une femme

24 heures de la vie d'une femme

Sur les rives du lac de Côme en 1917. La brève et improbable rencontre d’une énigmatique veuve anglaise et d’un déserteur allemand…
D’après l’œuvre de Stefan Zweig.

Les Inoubliables de la Danse

Les Inoubliables de la Danse

« L'Eglise a mis les saints au placard, il nous reste les danseurs. » Dominique Delouche
Yvette Chauviré, Alicia Markova, Serge Lifar, Marcia Haydée, Nina Vyroubova, Vladimir Vassiliev, Youli Algaroff, Rosella Hightower, Attilio Labis, Violette Verdy, Maïa Plissetskaïa...

La Fille mal gardée

La Fille mal gardée

ou Il n’est qu’un pas du mal au bien
Production de l’Opéra de Nantes. Ballet de Ivo Cramèr d’après la version originale de Daubeval (1789). Réalisation, décors et costumes de Dominique Delouche.

Le Mime Marceau

Le Mime Marceau

Dans cette œuvre de pure poésie, nous redécouvrons l’art exquis de cet orfèvre du mouvement qui fait écho à la commedia dell’arte et invente le moonwalk repris par Michael Jackson...

Petrouchka, journal d'une chorégraphie

Petrouchka, journal d'une chorégraphie

Sur la partition de Petrouchka d'Igor Stravinsky, Dominique Delouche révèle au grand public le processus créatif du chorégraphe américain John Neumeier, confronté et stimulé par le grand danseur étoile français, Patrick Dupond.

Balanchine in Paris

Balanchine in Paris

« Balanchine disparu, il nous reste des ballets qui ne survivent que grâce au geste et au dire des danseurs, ceux-là mêmes sur qui Mr B. a sculpté de première main sa chorégraphie. Ce sont ces figures historiques, ses muses que j’ai convoquées afin qu’elles déposent, tel un pollen, leur héritage balanchinien auprès de nouvelles générations de danseurs.

Le livre d’or d'un demi-siècle de Danse

Le livre d’or d'un demi-siècle de Danse

Les plus grandes figures de la danse de ce demi-siècle, danseurs et chorégraphes confondus. Ils s’illustrent soit dans leur roles-phares, soit dans l’exercice de la transmission orale et gestuelle de leur art qui est l’unique magistère des danseurs.

La Voix Humaine

La Voix Humaine

Cette célèbre tragédie lyrique de Francis Poulenc fut créée en 1959 à l’Opéra-Comique avec Denise Duval, la muse du compositeur. Et c’est avec elle qu’en 1970, le réalisateur Dominique Delouche tourne en film couleur 35mm La Voix humaine.

Le spectre de la danse

Le spectre de la danse

La danseuse étoile Nina Vyrobouva filmée sur la scène de l'Opéra de Paris et en répétition avec Serge Lifar et les danseurs Serge Golovine, Attilio Labis, Youli Algaroff et Yves Brieux.

L'Adage

L'Adage

Nina Vyrobouva et Attilio Labis, danseurs étoiles de l'Opéra de Paris, sont filmés en répétition et sur scène.
De très belles images sur un texte de Heinrich Heine lu par Laurent Terzieff et Pascale de Boysson.

Maurice Gendron, la Métamorphose du violoncelle

Maurice Gendron, la Métamorphose du violoncelle

Une étude sur l'art du violoncelliste Maurice Gendron et sur la technique d'exécution et de construction de son instrument : le violoncelle.

Serge Peretti, le dernier italien

Serge Peretti, le dernier italien

Serge Peretti, deux mois avant sa mort, se raconte et transmet son art à ses élèves d'aujourd'hui et d'hier.

Markova, la Légende

Markova, la Légende

Dame Alicia Markova, 90 ans, à l’Opéra de Paris, pour évoquer sa vie et ses rôles du temps des Ballets Russes. C’est dans cette époque qu’Alicia Markova puise les évocations de son travail avec Karsavina, Pavlova, Sergueev, Egorova, Fokine, Spessivtseva...

Les cahiers retrouvés de Nina Vyroubova

Les cahiers retrouvés de Nina Vyroubova

La grande ballerine franco-russe se penche sur son passé; documents d’archive, leçons au présent pour les danseurs de l’Opéra de Paris.

Yvette Chauviré pour l'exemple

Yvette Chauviré pour l'exemple

La vie et l’art de la grande “prima-ballerina-assoluta” française. Elle transmet ses rôles aux jeunes étoiles de l’Opéra de Paris.

Comme les oiseaux...

Comme les oiseaux...

Monique Loudières confrontée à l’Opéra de Paris aux plus grands artistes ayant façonné sa carrière.

Violette et Mr B

Violette et Mr B

Dans une suite de master classes superbement filmées, Violette transmet son art à des élèves exceptionnellement brillants et parle avec un sens de l'image et du visuel exceptionnel comme si l'art de ses pas s'était transmis avec le temps à toute sa langue.

Katia et Volodia

Katia et Volodia

Le couple le plus prestigieux du ballet soviétique en répétition, sur scène, dans sa datcha sous la neige, au Monastère de Novo Dievitchi... Film tourné à Paris et à Moscou.

Maïa

Maïa

La Plissetskaïa dans tous ses états, documents d'archives, master-classes sur Le Lac des Cygnes... Le roman de sa vie lié à l'histoire de la Russie.

Edith Stein

Edith Stein

Juive allemande, philosophe de la phénoménologie, Edith Stein (1891-1942) se convertit au catholicisme et entre au Carmel. Arrêtée par la Gestapo, elle meurt à Auschwitz.