Logo-play

Anne et Erik Lapied

Anne et Erik Lapied

Avant tout cinéastes de montagne et documentaristes, Anne et Erik Lapied ont tourné de nombreux films
concernant la faune dʼaltitude, mais également sur les hommes qui vivent en montagne, ou sur lʼenvironnement.
Ils travaillent essentiellement dans les Alpes, mais leur métier les a aussi conduits dans le Grand Nord, dans
lʼHimalaya et en Afrique.

Logo-play

Films de Anne et Erik Lapied

13 Films
Lhamo, l'enfant de l'Himalaya

Lhamo, l'enfant de l'Himalaya

« Je m’appelle Lhamo, je suis née là-haut parmi les plus hautes montagnes du monde et je vais vous raconter mon histoire, l’histoire de mon enfance. Ma maman, Ama, a accouché à la maison ; mon père, Aba, était en montagne... »

La Vallée oubliée des Hommes

La Vallée oubliée des Hommes

Une vallée des Alpes sous lʼinfini du ciel... On pourrait y sentir passer le souffle de lʼéternité, pourtant là-haut, chaque animal traverse des épreuves, en sort vaincu ou plus fort.

Les seigneurs de l'Hiver

Les seigneurs de l'Hiver

Entre le temps des amours et celui des naissances les animaux d'altitude des Alpes, en l'absence de grands carnivores, doivent faire face à un redoutable prédateur : l'hiver.

Le marais des papillons

Le marais des papillons

Entre le Rhône et le lac du Bourget, s'étend sur quelques 500 hectares l'un des derniers grands marais continentaux français où vivent cinq papillons d'intérêt européen. Qu'est-ce qu'un "suivi papillons"? Quelles relations vitales entretiennent les papillons avec les fleurs et les fourmis ?

Le lac

Le lac

Situé dans les Alpes, en Savoie, à proximité des villes d'Aix-les-Bains et Chambéry, le Bourget est le plus grand lac naturel de France. Durant deux années la caméra, guidée par la Maison du Lac du Bourget et le Conservatoire de Patrimoine Naturel de la Savoie, n'a pas manqué d'ingéniosité pour vous faire découvrir le lac "grandeur nature".

Le couloir du foin

Le couloir du foin

L'herbe des alpages était fauchée à la fin de l'été. Aux premières neiges, tout l'art des "fenatchus" était de lier des charges de foin de 150 kg pour les conduire au village, 600 mètres plus bas. Les pentes supérieures du couloir du foin étaient si fortes qu'elles interdisaient l'utilisation de traîneaux.

La Belle Vie de François

La Belle Vie de François

François Bonnet est un montagnard, paysan célibataire, qui, avec bon sens et humour se contente de sa vie simple entre le village et l'alpage, en compagnie de ses vaches et son mulet.

Le pré des danses

Le pré des danses

Dans le petit cimetière d'une haute vallée, Anaïs (70 ans) se remémore des histoires de jadis. Elle se revoit à l'âge de Céline, sa petite fille, qui joue dans le Pré des Danses. Elles nous bercent toutes deux dans un monde proche du fantastique, peuplé de sonneur de cloches, de sculpteur de diables, de veillées, de colporteurs, de loups, de traditions religieuses, d'histoires de fées ou de revenants....

Léon, paysan de Savoie

Léon, paysan de Savoie

Le hameau de "Bulles-du-haut" est habité depuis plusieurs générations par la famille Michel-Boëx. Nous suivons Léon, paysan double actif, Colette, sa femme agricultrice, leur fils Noël, ou encore Amélie, la mémé qui n'hésite pas à mettre la main à la pâte.

La saison des Alpages

La saison des Alpages

Qui se douterait que, sous la neige de l'une des plus belles descentes en ski hors piste de la Tarentaise, se cache un alpage qui depuis des siècles fait vivre les bergers et leurs troupeaux ?

Les marmottes du Grand Rocher

Les marmottes du Grand Rocher

Mi-mars, au fond de leur terrier, les marmottes du Grand Rocher sortent de leur profonde hibernation qui a duré près de cinq mois.

Les sentiers du petit bonheur

Les sentiers du petit bonheur

Une histoire qui nous replonge dans la vie rude d’un village des Alpes en 1910 : Les enfants qui vont à l'école en traîneau, le débardage du bois sur la neige, les mariages palabrés à coups de dot, les alpages et la transhumance...

La montagne au 7 bergers

La montagne au 7 bergers

On s’imagine souvent les bergers perdus dans leur montagne, vivant dans une cabane de pierre et fabriquant le beaufort dans un chaudron au feu de bois... C’est loin d’être le cas... Sincère, parfois empreint d’espièglerie et d’humour, le film lève doucement le voile sur la réalité du métier de berger en même temps que la saison avance... Ce film est leurhistoire.