Logo-play

Damien Faure

Damien Faure

De la Papouasie occidentale au Japon, de la géopolitique à la philosophie, le cinéaste interroge les silences du monde et nous invite à une écoute attentive des hommes et des lieux. Son œuvre met l’accent sur certaines facettes du monde restées dans l’ombre, sur des points essentiels à questionner : l’oppression de certains peuples, la pensée architecturale et la place de l’homme dans la ville, les relations entre les êtres vivants - humains, non humains.
Le cinéaste s’est tout d’abord intéressé à un peuple dont le sort demeure mal connu, en tournant 3 films en Papouasie occidentale : West Papua en 2002, Sampari en 2008, et La Colonisation oubliée en 2010. Viennent ensuite des films sur l’art contemporain, suivis d’un diptyque cinématographique (« MA ») autour de l’espace urbain et naturel au Japon : Espaces Intercalaires en 2012 et Milieu en 2015. Le terme « MA », en japonais, renvoie à la notion d’intervalle : situé entre deux êtres, deux lieux. Son idéogramme symbolise un soleil encadré d’une porte.
Ses films ont été récompensés dans différents festivals.

en savoir plus...

Logo-play

Films de Damien Faure

1 Film
West Papua

West Papua

Depuis plus de 40 ans, le gouvernement indonésien mène à l’égard du peuple papou de Nouvelle-Guinée occidentale (ex-Irian Jaya) une politique colonialiste d’une rare violence. Alors que le conflit du Timor-Oriental a enflammé la communauté internationale, le cas de la Papouasie occidentale semble voué à rester dans l’ombre. L’Organisation des Nations unies s’en désintéresse. Or ce peuple oublié de tous lutte pour la reconnaissance de son identité culturelle et politique.