Nos ancêtres, les Sarrasins (52 mn)

L’objectif de ce doc­u­men­taire est d’apporter des pièces con­crètes dans le débat sans cesse refor­mulé, de l’identité de la France et de ses habitants. His­torique, idéologique, sociale, la tra­jec­toire suivie emprunte suc­ces­sive­ment cha­cune de ces thé­ma­tiques pour met­tre au jour un événe­ment qui n’a cessé à tra­vers les siè­cles, d’interroger les fonde­ments de la société française.
Pénin­sule située aux con­fins du con­ti­nent euro-asiatique et d’une cer­taine manière de l’Afrique méditer­ranéenne, le ter­ri­toire français était en quelque sorte prédes­tiné à recevoir une bonne par­tie des peu­ples de la terre. Com­ment faire de cette diver­sité une iden­tité, c’est la prob­lé­ma­tique que tous les gou­ver­nants de l’hexagone ont eu à résoudre, sans savoir tou­jours y répondre.

Location 48h (VOD): 3,50 € Gift Louer le film
Le DVD : 16,00 € Nosancetressarrasins_2_small
Acheter le DVD
Délai de livraison indicatif : 5 jours ouvrables
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Ex-TAZ Citizen Ca$h (1987-1994)
Pour la première fois les 90s vues de l’intérieur par ses acteurs et activistes.

Ex-TAZ Citizen Ca$h (1987-1994)

1987-1994 : « Paris nous appartenait, tout était possible… ». Pour la première fois, les 90s vues de l’intérieur par ses acteurs et activistes. Quand l’Histoire ( des raves parties, du hip hop, du punk hardcore …) rencontre les histoires de Pat Ca$h, Gatsby de la fin 80.

Les glaneurs et la glaneuse
Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, « récupereurs », « ramasseurs » et « trouvailleurs ».

Les glaneurs et la glaneuse

Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, « récupereurs », « ramasseurs » et « trouvailleurs ». Par nécessité, hasard ou choix, ils sont en contact avec les restes des autres. Leur univers est surprenant.

Paris est une fête
Un film poème en 18 vagues, comme autant de scènes pour décrire Paris et ses paysages urbains.

Paris est une fête

Un film poème en 18 vagues, comme autant de scènes pour décrire Paris et ses paysages urbains traversés par un « jeune mineur étranger isolé », les attentats, les roses blanches, l’état d’urgence…, le silence, et la joie…, rien que la joie.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales